Besançon: L'Est républicain nie la tentative d’entrée au commissariat de 200 Gilets jaunes

© Sputnik . Julien Mattia / Aller dans la banque de photosLes Gilets jaunes lors de l’acte 24 à Paris (image d'illustration)
Les Gilets jaunes lors de l’acte 24 à Paris (image d'illustration) - Sputnik France
Contrairement aux informations diffusées par la presse française, selon lesquelles près de 200 Gilets jaunes avaient essayé de s'introduire dans le commissariat de Besançon le 1er mai, seuls quelques individus se sont avancés sur le parking des policiers, écrit le quotidien régional L'Est républicain, se référant à la préfecture.

Même si environ 200 Gilets Jaunes se trouvaient devant le commissariat de Besançon le 1er mai, seule «une dizaine d'individus» a effectivement tenté ce que la préfecture a défini comme une «intrusion», en pénétrant de quelques mètres sur le parking du commissariat, relate l'Est républicain.

Éric Drouet - Sputnik France
1er-Mai: sans gilet jaune, Éric Drouet précise les attentes de la mobilisation
D'après le quotidien, l'administration en question a ainsi expliqué regretter «ces violences et ces tentatives d'intrusion».

En outre, comme le souligne L'Est républicain, les services de la préfecture tentent d'«éteindre le feu médiatique» provoqué par l'information concernant l'attaque d'environ 200 manifestants.

Le quotidien régional a toutefois confirmé que des manifestants avaient, en effet, été repoussés à l'aide de gaz lacrymogènes, tout en soulignant que cela avait été fait «sans corps à corps ni interpellation».

Auparavant, plusieurs médias français avaient relayé l'information qu’entre 200 et 300 Gilets jaunes avaient essayé de s'introduire dans le commissariat en marge du défilé organisé pour la fête du Travail.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала