Washington dit qu'il ne tolérera plus l'enrichissement de l'uranium par l’Iran

© Sputnik . Valeriy Melnikov / Aller dans la banque de photosLa centrale nucléaire de Bouchehr
La centrale nucléaire de Bouchehr - Sputnik France
Les États-Unis se réservent le droit de renforcer les restrictions nucléaires unilatérales imposées à Téhéran s’il ne renonce pas à ses activités dans le domaine de l’enrichissement d’uranium, a annoncé le département d'État dans un communiqué.

La diplomatie américaine a annoncé que Téhéran devait «arrêter toutes les activités sensibles liées aux armes nucléaires, y compris «l'enrichissement d'uranium».

«Nous ne permettrons non plus à l'Iran de stocker l'eau lourde qu'il a produite au-delà des limites existantes», poursuit le communiqué.

Téhéran - Sputnik France
Vers une bombe nucléaire? L'Iran affirme pouvoir enrichir lui-même son uranium à 20%

Les États-Unis promettent également d'imposer des sanctions à Téhéran s’il continue d'agrandir sa centrale nucléaire de Bushehr.

«À partir du 4 mai, toute extension de la centrale nucléaire iranienne à Bushehr au-delà du réacteur existant pourrait faire l'objet de sanctions. En outre, le transfert d'uranium enrichi d'Iran en échange de minerai d'uranium pourrait faire l'objet de sanctions», indique le communiqué.

En mai dernier, le Président Donald Trump a annoncé le retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015, de même que le rétablissement des sanctions contre l'Iran, y compris celles qui touchent les pays commerçant avec Téhéran. Certaines de ces sanctions ont été rétablies le 7 août 2018, tandis que d'autres sont entrées en vigueur le 5 novembre dernier.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала