Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Il donne sa vie pour sauver des passagers et une collègue dans l’accident du SuperJet

© Sputnik . Serguei Mamontov / Aller dans la banque de photosUn Sukhoi Superjet 100 a pris feu à l’aéroport de Moscou-Cheremetievo, 5 mai 2019
Un Sukhoi Superjet 100 a pris feu à l’aéroport de Moscou-Cheremetievo, 5 mai 2019 - Sputnik France
S'abonner
Maxime Moïsseïev était steward à bord du SuperJet 100 d'Aeroflot qui a effectué dimanche 5 mai un atterrissage d'urgence à Moscou et a pris feu sur la piste. L’accident a fait 41 morts, dont ce jeune homme qui était passé dans la queue de l’avion pour remplacer une de ses collègues et qui lui a ainsi sauvé la vie.

Ces derniers jours, sa photo se retrouve en ligne sans doute plus souvent que d'autres. Celle de Maxime Moïsseïev, le steward qui a donné sa vie pour sauver des passagers du SuperJet 100 d'Aeroflot ayant effectué le 5 mai un atterrissage d'urgence et prenant feu sur la piste.

Il s'avère aujourd'hui que le jeune homme était passé dans la queue de l'avion après le déclenchement de l'incendie pour remplacer dans cet enfer l'une des hôtesses. Qui, grâce à lui, a survécu.

«Mon fils a fait ce que devait faire un homme, un vrai», a déclaré la mère de Maxime dans une interview au journal Komsomolskaïa Pravda.

Maxime Moïsseïev a tenté d'ouvrir la porte à l'arrière de l'avion, en proie aux flammes. Quand il a échoué dans sa tentative, il s'est mis à aider les passagers à quitter l'appareil, indiquent les médias russes. Jusqu'à la dernière minute. Il n'avait que 22 ans.

Une nouvelle vidéo mise en ligne montre que l'un des pilotes, qui avait déjà quitté le cockpit, remonte rapidement le toboggan d'évacuation dans l'avion en flammes. Selon les caméras de surveillance, l'homme a réussi à évacuer encore deux personnes, a annoncé la chaîne russe Vesti.

Le 5 mai, un SuperJet 100 d'Aeroflot effectuant un vol entre Moscou et Mourmansk avec 78 personnes à bord, dont cinq membres d'équipage, est retourné à l'aéroport Cheremetievo 28 minutes après son décollage. Il a effectué un atterrissage d'urgence à 18h32, heure locale. L'avion n'a réussi à se poser qu'à la seconde tentative en raison du mauvais temps, ses trains d'atterrissage se sont cassés et ses moteurs ont pris feu.

Selon un bilan provisoire du Comité d'enquête de Russie, 40 passagers et un membre d'équipage ont été tués dans l'incendie. Plusieurs blessés sont dans un état grave.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала