Lavrov désigne les actions américaines qui constituent «une menace» pour la Russie

© AP Photo / Eugene HoshikoJapan Self-Defense Forces' honor guard members hold flags of the U.S. and Japan after U.S. Defense Secretary Jim Mattis and his Japanese counterpart Tomomi Inada inspected an honor guard at Defense Ministry in Tokyo, Saturday, Feb. 4, 2017. (AP Photo/Eugene Hoshiko)
Japan Self-Defense Forces' honor guard members hold flags of the U.S. and Japan after U.S. Defense Secretary Jim Mattis and his Japanese counterpart Tomomi Inada inspected an honor guard at Defense Ministry in Tokyo, Saturday, Feb. 4, 2017. (AP Photo/Eugene Hoshiko) - Sputnik France
La politique de Washington visant à renforcer la présence militaire américaine au Japon, en particulier les intentions des États-Unis d’y déployer ses systèmes de défense antimissile, est considérée par la Russie comme une menace à sa sécurité, a indiqué le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Intervenant à l’issu d’une rencontre avec son homologue japonais Taro Kona, le chef de la diplomatie russe s’est exprimé sur les actions de Washington au Japon qui menacent la sécurité russe.

Navire d'assaut amphibie  America (LHA-6). - Sputnik France
Les USA renforcent leur groupe naval au Japon, à qui s’adresse la manœuvre?

«Nous avons de nouveau attiré l’attention sur une série d’actions de Washington, y compris sur celles visant le déploiement sur le territoire du Japon des éléments du bouclier antimissile global le renforcement de sa présence militaire dans la région et en général leurs actions dans le domaine du désarmement et du contrôle des armes, où les États-Unis violent des accords existants. Nous considérons ces actions comme une menace pour notre pays», a-t-il déclaré.

Le gouvernement japonais avait décidé en 2017 de déployer sur son territoire des systèmes de missiles sol-air Aegis Ashore. Selon les médias japonais, l'un sera installé sur un polygone d'entraînement dans la préfecture d'Akita, dans le nord du pays, et l'autre dans la préfecture de Yamaguchi (sud-ouest). Chaque système coûtera au Japon environ 100 millions de Yens (environ 810 millions d’euros). Tokyo envisage de déployer cet arsenal avant 2023.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала