Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’heure d’«enterrer» le mouvement des Gilets jaunes? Jérôme Rodrigues répond (vidéo)

© Sputnik . Ирина Калашникова / Aller dans la banque de photosJérôme Rodrigues
Jérôme Rodrigues - Sputnik France
S'abonner
Interrogé à Lyon par un journaliste de LCI, la figure des Gilets jaunes Jérôme Rodrigues a répondu à sa question portant sur si la mobilisation n’était pas en train de s’essouffler.

Le mouvement des Gilets jaunes ne se termine pas «de plus en plus de gens» étant «intéressés» par les revendications des manifestants, a déclaré Jérôme Rodrigues au micro de LCI alors qu'il se trouvait ce samedi 11 mai à Lyon pour l'acte 26.

​«La mobilisation ne s'essouffle pas, c'est simplement un phénomène médiatique pour toujours mieux nous décrédibiliser, un phénomène politique de notre gouvernement pour toujours encore mieux nous décrédibiliser, nous insulter. On est bien présent, il y a énormément de monde», explique-t-il.

«Il y a de plus en plus de gens qui sont intéressés par ce que nous revendiquons, parce que ce sont des revendications citoyennes», a ajouté Jérôme Rodrigues.

Une semaine après un acte 25 plutôt calme et marqué par une faible mobilisation, les Gilets jaunes sont de retour dans la rue pour un nouveau samedi de manifestations.

À Lyon, quelque 3.000 personnes manifestent le 11 mai, selon Lyon Capitale. En milieu d'après-midi, le rassemblement s'est tendu, avec des jets de projectiles sur les forces de l'ordre qui ont riposté par de nombreux tirs de gaz lacrymogènes, d'après des médias. L'Intérieur a pour sa part annoncé 2.700 manifestants en France à 14h, dont 600 à Paris.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала