Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Autel détruit, des restes de la flèche: des images de l’intérieur de Notre-Dame de Paris dévoilées

© Sputnik . Dominique Boutin / Aller dans la banque de photosNotre-Dame de Paris en flammes
Notre-Dame de Paris en flammes - Sputnik France
S'abonner
Presque un mois après l’incendie qui a partiellement ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, un journaliste américain a été invité à l’intérieur de l’édifice d’où il a fait un reportage exclusif pour ABC News.

Le journaliste de la chaîne américaine ABC News David Muir est le premier à avoir eu la permission de filmer la cathédrale Notre-Dame de Paris de l’intérieur presque un mois après l’incendie qui l’avait ravagée le 15 avril. Un reportage exclusif sur place est le résultat de sa visite lors de laquelle il a été accompagné par l’ancien chef d’état-major des armées Jean-Louis Georgelin, choisi par le Président français pour la restauration de la cathédrale.

À l'intérieur, les restes carbonisés de la flèche effondrée sont toujours posés dans la nef de la cathédrale, deux trous géants dans le plafond laissant passer des gouttes de pluie, en dépit du filet protecteur mis en place pour empêcher les débris de tomber dans le bâtiment, voici un vue générale de la cathédrale après l’incendie qui l’a partiellement détruite il y a un mois.

L'autel principal a été détruit quand la flèche s’est écroulée avec le toit entraînant plusieurs tonnes de pierres, bois et l’échafaudage qui était utilisé pour la restauration avant l’incendie.

La vue de Notre-Dame de Paris après l'incendie du 15 avril 2019 - Sputnik France
La bâche de Notre-Dame de Paris filmée depuis un drone (vidéo)

Maintenant, les pierres qui sont tombées du toit reposent numérotées par terre. Elles ne seront pas utilisées lors de la construction de la nouvelle toiture, mais les numéros montrent d’où vient chacune d’entre elles .

«L'orgue n'a pas été touché par les flammes mais il y a de l'eau, il y a du plomb. Nous devrons probablement l'enlever pour le réparer… Un jour nous l'entendrons de nouveau, l’orgue de Notre-Dame de Paris», a espéré Jean-Louis Georgelin.

L’enquête est toujours en cours en ce qui concerne les raisons de l’incendie. Pourtant, le feu a brûlé presque deux tiers du toit et environ 400 tonnes de plomb qui était destiné à empêcher de s'effondrer les murs de la cathédrale médiévale.

Notre-Dame de Paris - Sputnik France
La police nomme la cause la plus probable de l’incendie de Notre-Dame de Paris, d'après AP
Aujourd'hui, les ouvriers à l'intérieur de la cathédrale portent des combinaisons de protection et des masques de protection, ainsi que font des tests de sang pour s'assurer que leur niveau de plomb dans le sang reste normal, selon Jean-Louis Georgelin.

Un incendie s'est déclaré lundi 15 avril dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le procureur de la République de Paris a indiqué mardi 16 avril que la piste accidentelle était privilégiée. Selon les pompiers, le feu serait «potentiellement lié» aux travaux de rénovation de ce monument historique, le plus visité d'Europe. Le Président Macron a annoncé le 16 avril qu'il voulait que la cathédrale soit rebâtie d'ici cinq ans.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала