Menotté, ses vêtements découpés par ses collègues, un policier belge finit en boxer

© Sputnik . Vitaliy Beloussov / Aller dans la banque de photosMenottes
Menottes - Sputnik France
Menotté dans le commissariat de Charleroi, en Belgique, un jeune inspecteur a dû observer ses collègues découper ses habits avec des ciseaux parce qu’un cadre supérieur n’avait pas apprécié l’une de ses plaisanteries et avait décidé de se venger.

Les faits se sont déroulés le 20 avril dernier dans le commissariat de Charleroi, où un inspecteur a été ridiculisé par d'autres collègues.

L'inspecteur principal au sein du service d'intervention de la zone de police locale de Charleroi n'a pas apprécié une blague faite par un jeune inspecteur de son service et a demandé à ses collègues de le ramener «mort ou vif», raconte La Nouvelle Gazette.

Un bébé lion de mer (image d'illustration) - Sputnik France
Un policier vient arrêter un délinquant mais tombe sous son charme (images)
Sans se poser de questions, les policiers l'ont embarqué et ramené au commissariat, à la grande tour de l'Hôtel de Police de Charleroi. Le jeune homme pensait qu'il allait subir un simple bizutage entre collègues et s'est donc laissé faire, précise le média.

Menotté et forcé à s'asseoir sur une chaise, il s'est retrouvé en boxer et a ensuite vu ses collègues découper ses vêtements professionnels avec des ciseaux.

C'est seulement quelques jours plus tard qu'une enquête a été ouverte par le procureur du Roi, la scène ayant été filmée. L'inspecteur principal qui avait ordonné le bizutage a été suspendu de ses fonctions.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала