Trois Français membres de Daech condamnés à mort en Irak

Trois Français membres de Daech* ont été condamnés à mort en Irak, ce qui représente un verdict inédit pour des ressortissants de l'Hexagone. Kévin Gonot, Léonard Lopez et Salim Machou ont été jugés pour avoir rejoint l’organisation terroriste en question.

La justice irakienne a annoncé que trois Français membres de Daech* avaient été condamnés à mort après avoir été jugés coupables d'avoir rejoint l'organisation terroriste en question, rapporte l'AFP.

Bagdad - Sputnik France
Une roquette s'abat près de l'ambassade américaine à Bagdad

Kevin Gonot, Léonard Lopez et Salim Machou ont été capturés en Syrie par les forces soutenues par les États-Unis.

Ils sont ainsi les premiers Français membres de Daech* à être condamnés à mort en Irak où ils ont été transférés pour comparaître devant le tribunal. Selon la loi irakienne, ils ont 30 jours pour faire appel. Neuf autres Français doivent encore être jugés en Irak.

Au total, plus de 600 étrangers, en grande majorité des femmes, ont été condamnés en Irak en 2018 pour leur appartenance à Daech*. Parmi eux, trois Français, deux femmes et un homme, ont reçu une sentence de prison à vie, ce qui équivaut là-bas à 20 ans de détention.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала