Une nonagénaire a découvert qu’elle était décédée depuis deux ans en allant voter aux européennes

CC0 / congerdesign / Old woman
Old woman - Sputnik France
En allant voter aux élections européennes le 26 mai, une nonagénaire habitant la commune de Nérac, dans le Lot-et-Garonne, a appris une nouvelle stupéfiante: d’après la base de données, elle est officiellement décédée depuis 2017.

Une Française âgée de 95 ans venue voter aux élections européennes, au lieu d'être la bienvenue, s'est vue annoncer qu'elle était considérée comme décédée depuis déjà deux ans, relate la presse française.

Quand les fonctionnaires n'ont pas trouvé la dame sur les listes électorales, elle s'est rendue à la mairie afin d'établir d'où venait cette erreur. C'est là que la nonagénaire a été informée qu'elle était recensée comme décédée depuis 2017.

«Contrairement aux apparences vous êtes malheureusement décédée le 14 décembre 2017!», s'est-elle entendu déclarer à la mairie, ce qui l'a fait rire, raconte le maire de la commune de Nérac, Nicolas Lacombe, sur son compte Facebook.

Prenant cette situation avec humour, la Française a plaisanté en lançant qu'ils construiraient l'Europe sans elle, dans ce cas.

«Je ne pensais pas devoir m'inscrire à nouveau sur les listes électorales à 95 ans!», s'est-elle exclamé, citée par la presse française.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала