Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une substance extraterrestre de 3,3 milliards d’années retrouvée par des Français en Afrique

CC0 / DEZALB / En Afrique du Sud
En Afrique du Sud - Sputnik France
S'abonner
Des scientifiques français du Centre de biophysique moléculaire du CNRS ont découvert des traces de matière organique d'origine extraterrestre dans les montagnes de Barberton Makhonjwa, en Afrique du Sud. L’âge des échantillons prélevés est estimé entre 3,6 à 3,2 milliards d'années.

Les géologues français du CNRS ont analysé d'anciens sédiments rocheux extraits dans la formation de Kromberg, en Afrique du Sud. L’âge des échantillons prélevés est estimé entre 3,6 à 3,2 milliards d'années. Au cours de cette ère géologique, des bactéries libérant de l'oxygène existaient déjà sur Terre. Les résultats de leurs recherches ont été publiés dans la revue Geochimica et Cosmochimica Acta.

Dans les couloirs du Festival de Cannes - Sputnik France
«Direction Paris!» ou «Fixiki»: road movie ou film d'animation, faites le choix!
Les scientifiques ont notamment identifié deux types de matières organiques insolubles dans certaines roches vieilles de 3,3 milliards d'années. Les unes étaient des composés biogènes typiques de l’ère de l'Archéen et témoignaient de l'activité biologique d’organismes terrestres.

Les autres étaient des substances organiques à une composition inhabituelle. Après avoir mené des analyses minutieuses, les géologues ont constaté que celles-ci étaient similaires à celles trouvées dans les météorites appartenant aux chondrites carbonées.

Boissons - Sputnik France
Un homme arrêté ivre au volant explique que son corps produit de l’alcool tout seul
L'origine cosmique de la substance confirme également la présence de nanoparticules d'oxydes de fer, de nickel, de chrome et d'aluminium. Elles se forment généralement lorsque des météorites pénètrent dans l’atmosphère terrestre.

Ainsi, concluent les chercheurs, ces matières organiques extraterrestres proviennent de plus petites particules de poussière laissées par les météorites brûlées dans l’atmosphère terrestre il y a 3,3 milliards d'années.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала