Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

John Bolton affirme que l'Iran cherche à obtenir des armes nucléaires

© AP Photo / Vahid SalemiDes gardiens de la révolution islamique
Des gardiens de la révolution islamique - Sputnik France
S'abonner
Le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump a déclaré le 29 mai qu'il n'y avait aucune autre raison pour l'Iran de renoncer à l’accord nucléaire que celle de développer ses propres armes nucléaires. Selon lui, Téhéran est «très vraisemblablement» derrière les actes de sabotage du 12 mai contre quatre navires au large du port de Fujaïrah.

Sans disposer de davantage de centrales nucléaires, il n’y a aucune raison pour l'Iran de stocker plus d'uranium faiblement enrichi comme il envisage de le faire, a affirmé mercredi devant des journalistes le conseiller américain à la sécurité nationale, John Bolton.

Jordan Bardella - Sputnik France
Le ton est monté entre Bardella et Cohen: «Vous vous comportez comme un petit inquisiteur»
«Ils n'ont aucune raison de le faire, à moins que ce ne soit pour réduire le temps de passage aux armes nucléaires», a expliqué M.Bolton.

Il a également accusé l'Iran d'être derrière les actes de sabotage du 12 mai contre quatre navires à l'entrée du Golfe, lesquels ont contribué à l'accroissement des tensions dans la région.

Les bateaux - deux pétroliers saoudiens plus un norvégien ainsi qu'un cargo émirati - ont été la cible de «mines navales, très vraisemblablement iraniennes», a-t-il indiqué.

In this photo released by the official website of the office of the Iranian Presidency, a fighter jet flies over Iranian flags during the army parade commemorating National Army Day in front of the shrine of the late revolutionary founder Ayatollah Khomeini, just outside Tehran, Iran, Thursday, April 18, 2019 - Sputnik France
Téhéran tend la main à ses voisins du Golfe sur fond de tensions avec les USA
Les États-Unis ont mené une enquête conjointe avec d'autres pays, dirigée par les Émirats, concernant ces incidents qui ont fait monter la tension dans la région. «Il n'y a aucun doute dans l'esprit de qui que ce soit à Washington sur l'identité du responsable de cette situation», a dit M.Bolton.

Le responsable américain a aussi fait état d'une «attaque infructueuse dans le port saoudien de Yanbu quelques jours avant celle des pétroliers».

A la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine dans l'Aube - Sputnik France
Une réduction brusque du nucléaire mettrait en péril la sécurité énergétique mondiale
Il n'a cependant apporté aucune précision sur cette «attaque» qui aurait visé la principale ville pétrolière de l'ouest du royaume saoudien.

Cette visite du conseiller de Donald Trump intervient à la veille de trois sommets organisés à La Mecque en Arabie saoudite à la demande de Riyad, qui entend isoler davantage son grand rival iranien au Proche-Orient.

Alors que le sommet de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) était prévu de longue date, Riyad a convoqué deux autres réunions, celle du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et celle de la Ligue arabe.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала