Le F-16 est l’«aspirateur le plus couteux du monde» pour cet homme politique bulgare

Les États-Unis ne font pas de sentiment envers le peuple bulgare lorsqu’il s’agit de lui vendre des chasseurs F-16, dont le prix ne correspond pas à la qualité, estime Roumen Petkov, président d’un parti d’opposition bulgare.

Le président de l'Alternative pour la renaissance bulgare (ABV) Roumen Petkov a de nouveau critiqué l’intention des autorités du pays d’acheter des chasseurs F-16 fabriqués par l’entreprise américaine Lockheed Martin.

Un F-16 néerlandais - Sputnik France
Du plomb dans l’aile? Un chasseur F-16 néerlandais aurait été endommagé par ses tirs

«À mon avis, il est impossible de parler d’amitié lorsqu’on te vend sous couvert d’un F-16 l’aspirateur le plus couteux du monde», a-t-il déclaré à la chaîne Kanal 3.

En avril, M.Petkov avait affirmé qu’avec l’achat de ces chasseurs, la Bulgarie ne faisait qu'«investir deux milliards de dollars dans l'économie américaine sans faire peur à personne».

En décembre 2018, lorsqu’une commission interministérielle s’est prononcée en faveur de l’achat des chasseurs américains, M.Petkov avait alors qualifié cette décision de trahison des intérêts nationaux du pays.

«Les F-16 n’ont qu’un seul propulseur. Aucun pilote préférerait avoir un avion avec un propulseurs plutôt que deux», avait-il alors estimé, avant d’ajouter que si le pays avait choisi des chasseurs italiens, il n’aurait pas eu à payer de droit de douane pour l’importation de toute pièce de remplacement.

F-16 - Sputnik France
Le crash d’un F-16 aux USA filmé accidentellement par un automobiliste (vidéo)

L’homme politique a également souligné qu’il serait plus logique de coopérer avec l’entreprise Eurofighter GmbH qui a des usines partout en Europe et pourrait ainsi en construire en Bulgarie. En tant qu’alternative au F-16, Sofia pourrait envisager les Saab JAS 39 Gripen qui équipent déjà plusieurs armées européennes.

Pour rappel, les négociations sur l’achat des F-16 ont été entamées en mai. Elles doivent se poursuivre jusqu’à la fin juin. Le ministre bulgare de la Défense Krassimir Karakatchanov a toutefois déclaré que la proposition américaine dépassait les capacités financières du pays. C’est pourquoi il n’est pas exclu que la Bulgarie puisse y renoncer.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала