Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les sanctions US contre Huawei compromettront-elles les projets chinois en matière de 5G?

S'abonner
La Chine s’apprête à délivrer des licences pour l’utilisation commerciale de réseaux 5G, annonce le ministère chinois de l’Industrie et de l’Information. À l’heure actuelle, l’empire du Milieu est un leader mondial en matière de technologie de communication de réseau mobile de 5e génération. Sputnik en a discuté avec une spécialiste chinoise.

L’entrée de la technologie 5G dans sa phase commerciale va créer des dizaines de milliers d’emplois en Chine et lui permettra finalement d’engranger 130 à 180 milliards de dollars de valeur ajoutée. Pourtant, des experts, cités par Global Times, préviennent que le placement du géant chinois des télécoms Huawei, détenant plus de 1.500 brevets dans ce domaine, sur la «liste noire» des États-Unis pourrait assombrir sérieusement les perspectives évoquées.

Huawei - Sputnik France
Face à Huawei, «les USA se seraient lancés dans une aventure stratégique risquée»

Il est peu probable que les sanctions américaines visant Huawei puissent compromettre les projets de la Chine en matière d’utilisation commerciale de réseaux 5G, a estimé dans un entretien accordé à Sputnik Zhou Nianli, du Centre chinois d’étude de l’OMC à l’Université de commerce international et d'économie.

«Il va sans dire que la décision du ministère américain du Commerce de porter Huawei sur sa "liste noire" ne manquera pas de se répercuter sur cette entreprise, mais l’impact n’en serait pas trop fort. Qui plus est, elle n’influera pas beaucoup sur la stratégie du développement des réseaux 5G en Chine», a déclaré l’interlocutrice de l’agence.

Chine - Sputnik France
La Chine fait planer une menace sur les USA suite aux sanctions visant Huawei

Et d’expliquer qu’en prévoyant l’escalade du conflit commercial avec les États-Unis, Huawei avait constitué des stocks de composants électroniques américains pour au moins une année. Par ailleurs, HiSilicon, filiale du géant chinois des télécoms, élabore déjà depuis plusieurs années ses propres puces électroniques qui ne seront sans doute pas aussi performantes que les américaines, mais pourront les remplacer en cas de force majeure.

Zhou Nianli a estimé pour sa part que les sanctions des États-Unis contre Huawei avaient été adoptées en retard, car tout était déjà pratiquement prêt en Chine pour le lancement commercial de réseaux 5G.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала