Après la mort du chêne symbolisant l’amitié franco-américaine, Macron veut en envoyer un autre à Trump

© AP Photo / Andrew HarnikMelania Trump, Donald Trump et Emmanuel Macron
Melania Trump, Donald Trump  et Emmanuel Macron  - Sputnik France
La mort du chêne planté en avril 2018 devant la Maison-Blanche «n’est pas un drame», a déclaré Emmanuel Macron interrogé par la Radio Télévision Suisse (RTS). Il a promis d’envoyer un autre arbre à son homologue américain.

En déplacement à Genève, le Président français a promis d’envoyer un nouveau chêne à son homologue américain après que les médias français ont appris la triste fin de l’arbuste planté devant la Maison-Blanche par les deux chefs d’État en avril 2018.

«On va lui en renvoyer un autre, ce n'est pas un drame […]. Je renverrai un chêne parce que je pense que les Marines américains et l'amitié pour la liberté entre nos peuples le valent bien», a déclaré Emmanuel Macron dans une interview accordée à la Radio Télévision Suisse (RTS).

Emmanuel Macron et Donald Trump - Sputnik France
Le chêne planté par Macron et Trump à Washington n’est plus
Pour le Président de la République, ce n’est pas le chêne qui était le symbole mais le fait de «le planter ensemble».

Auparavant, les médias français avaient révélé que l’arbuste issu d’une forêt de l’Aisne, où sont morts 2.000 Marines américains pendant la Première Guerre mondiale, n’a pas supporté la quarantaine phytosanitaire qui lui avait été imposée après sa plantation devant la Maison-Blanche.

En effet, les douanes américaines, qui dépendent du ministère de l’Agriculture, imposent une quarantaine concernant toute importation de plantes, de graines et même de terre pour éviter de propager des maladies ou d’importer des espèces d’insectes invasives.

L’arbre avait ainsi été déraciné peu après avoir été planté par les deux Présidents en compagnie de leurs épouses le 23 avril 2018.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала