Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Deux Britanniques meurent à cause de sandwichs pré-emballés

CC0 / stevepb / Sandwich
Sandwich - Sputnik France
S'abonner
Encore deux personnes sont décédées à cause d'une infection à la listeria après avoir mangé à l'hôpital des sandwichs et salades pré-emballés, ce qui porte à cinq le nombre de morts, a annoncé vendredi l'agence sanitaire britannique Public Health England (PHE).

La semaine dernière, l'agence sanitaire avait annoncé que des «cas d'infection à la listeria avaient été observés chez six patients gravement malades hospitalisés en Angleterre» et que trois de ces patients étaient morts, relate l’AFP.

«Malheureusement, un des six patients gravement malades est depuis décédé», et «un des patients dont le cas a été identifié aujourd'hui [vendredi le 14 juin, ndlr] comme étant lié à cette épidémie est mort, ce qui porte à cinq le nombre de décès liés à cette épidémie», indique l'agence dans un communiqué.

Au total, PHE a identifié neuf cas de personnes contaminées lors de cette épidémie et précise que «tous ces cas d'infection à la listéria sont survenus chez des patients hospitalisés en Angleterre».

Avion  - Sputnik France
Elle paie le double du prix pour un repas à bord d’un avion et ce qu’elle y trouve la choque (photo)
D'après les premiers éléments de l'enquête, l'infection semble venir de produits préparés par The Good Food Chain qui ont été retirés des hôpitaux le 25 mai. Les victimes décédées ont consommé ces produits avant cette date.

La listeria est une bactérie souvent présente dans la nourriture et qui chez les personnes en bonne santé, ne provoque pas de maladie. Elle atteint en revanche les personnes affaiblies - personnes âgées, femmes enceintes, personnes atteintes de maladies graves comme le cancer et le diabète - chez qui elle peut être mortelle.

The Good Food Chain a cessé sa production, le temps qu'une enquête fasse la lumière sur les circonstances exactes de ces infections, a précisé l'organisme, soulignant que le risque pour la santé publique restait «faible».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала