Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Angela Merkel prise de forts frissons lors d’une cérémonie officielle avec le Président ukrainien (vidéo)

© AP Photo / Michael SohnAngela Merkel (r.) empfängt den neuen ukrainischen Präsidenten Wladimir Selenski
Angela Merkel (r.) empfängt den neuen ukrainischen Präsidenten Wladimir Selenski  - Sputnik France
S'abonner
L’état de santé de la chancelière allemande était au cœur des préoccupations ce mardi 18 juin à Berlin, où régnait une température de 30 degrés Celsius. Au son des hymnes nationaux qu’elle écoutait au côté du Président ukrainien, Angela Merkel a été secouée de tremblements, mais a assuré par la suite qu’elle allait bien.

Accueillant Volodymyr Zelensky dans la capitale allemande ce mardi 18 juin, Angela Merkel a été prise de tremblements qui ont duré plusieurs minutes pendant une cérémonie officielle. Le malaise l’a saisie alors qu'elle assistait, au côté du nouveau dirigeant ukrainien, à une parade militaire. La température à Berlin avoisinait les 30 degrés.

Les bras légèrement tendus vers l'avant, la chancelière a visiblement essayé d'atténuer ses violents frissons durant les hymnes allemand et ukrainien, mais sans trop de réussite.

Une heure après, elle a assuré aux journalistes qu’elle avait déjà retrouvé ses esprits:

«J'ai bu au moins trois verres d'eau, c'est qui m'avait manifestement manqué et à présent je me sens très bien».

M.Zelensky en a plaisanté ainsi: la chancelière «se tenait à côté de moi, elle était en parfaite sécurité» lors de la cérémonie.

Volodymyr Zelensky - Sputnik France
Zelensky s’est excusé pour une vidéo montrant Kadyrov en larmes après une prière
En septembre 2017, Angela Merkel avait été réélue pour un quatrième mandat. En octobre 2018, elle avait annoncé sa décision de quitter la politique à la fin de son mandat en 2021.

Le nouveau Président ukrainien poursuit sa tournée européenne, après avoir été accueilli lundi par le Président de la République française à Paris. Lors d’une conférence de presse conjointe, les dirigeants ont évoqué les nouvelles négociations de paix en Ukraine, le programme nucléaire iranien et la nécessité d’éviter le départ définitif de la Russie du Conseil de l’Europe.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала