Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’ex-Président égyptien «Mohamed Morsi est mort sous la torture», selon Moncef Marzouki

© AP Photo / Tarek el-Gabbas, FileMohamed Morsi
Mohamed Morsi  - Sputnik France
S'abonner
Dans un entretien à Al Jazeera, Moncef Marzouki, ex-chef d’État tunisien, a affirmé que Mohamed Morsi, Président égyptien déchu, avait subi «une abjecte torture psychologique» pendant six ans qui a détérioré sa santé «mentale et physique» jusqu’à provoquer sa mort le 17 juin.

L’ex-chef d’État tunisien Moncef Marzouki a affirmé dans un entretien à Al Jazeera que l’ex-Président égyptien Mohamed Morsi était «mort sous la torture».

«En tant que médecin et militant des droits de l’Homme je dis, en pesant mes mots, que le Président martyr Mohammed Morsi est mort sous la torture», a-t-il déclaré. «Je dis ceci, car en tant que médecin je sais ce qu’engendre sur la santé mentale et physique l’isolement d’une personne pendant plusieurs années», a-t-il expliqué.

manifestation au Soudan, 31 mai 2019 - Sputnik France
L’ex-Président tunisien Marzouki indique l’exemple à suivre à l’armée soudanaise et la prévient «de l’axe du mal arabe»
M.Marzouki a également ajouté qu’«en plus, le Président Morsi, qui avait été placé à l’isolement pendant plus de six ans, savait qu’il était condamné à mort et qu’à n’importe quel moment on pouvait venir taper à sa porte pour le conduire à la potence». «Pendant toutes ces années, il a subi une abjecte torture psychologique, qui est la pire forme des tortures», a-t-il souligné.

S'exprimant lors d'un rassemblement électoral à Istanbul, Recep Tayyip Erdogan a également mis en doute la version selon laquelle l’ex-Président égyptien Mohamed Morsi était décédé de sa mort naturelle. Selon lui, l’ex-Président «s’est tordu de douleur sur le sol de la salle d'audience pendant 20 minutes» sans que les autorités n'interviennent pour lui porter secours. M.Erdogan a affirmé qu'il «ferait tout» pour que les responsables égyptiens soient traduits «devant les tribunaux internationaux».

 Les Tunisiens célèbrent les 8 ans de la Révolution - Sputnik France
Le pouvoir algérien déchu a contribué au succès de la contre-révolution en Tunisie, selon l’ex-Président Marzouki
Mohamed Morsi, premier chef d’État égyptien démocratiquement élu, s’est effondré au tribunal lundi 17 juin au cours de sa dernière audition. Citant une source médicale, la télévision d’État a affirmé qu’il était décédé d’une crise cardiaque.

D’après son entourage, l’ex-Président, âgé de 67 ans, souffrait de diabète et d’hypertension. Son corps a ensuite été transporté à un hôpital du Caire où le décès a été constaté.

Lors de sa précédente audience le 7 mai, M.Morsi avait déclaré que sa vie était en danger en raison de son état de santé.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала