Une fillette de 3 ans a passé six jours seule avec le corps de sa mère décédée à Perpignan

© AFP 2022 JACQUES DEMARTHONles voitures de police
les voitures de police - Sputnik France
Une petite fille a été retrouvée seule chez elle avec sa mère décédée dans les toilettes depuis six jours. Des voisines ont appelé la police. Les circonstances de la mort demeurent inconnues.

À Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, la police a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances du décès d’une femme âgée de 41 ans, retrouvée dans un appartement de la ville. Sa fille de trois ans pensait qu’elle dormait, rapporte Le Parisien.

Deux voisines ont donné l’alerte et sont entrées, le jeudi 20 juin, dans le logement pour recueillir l’enfant.

«Je trouvais étrange que la petite dorme sur le balcon. Mais, lorsque je la questionnais, chaque jour, invariablement elle répondait que sa maman dormait, ce qui était plausible puisque la jeune femme vit surtout la nuit. Et elle a fini par ajouter que maman dormait dans les wc. Alors, nous nous sommes rendues au commissariat pour expliquer tout ça », indique l’une des voisines.

Celles-ci ont remarqué que l’appartement était en désordre, des canettes de bière et des comprimés se trouvant sur le sol.

«J'ai pris la petite dans mes bras. Et je l'ai emmenée à la maison en attendant l'arrivée des policiers», a raconté la femme. La fillette ne savait pas que derrière la porte des toilettes se trouvait le cadavre de sa mère. Les voisines ont ajouté qu’elles avaient lavé la fillette car elle n’avait pas pris de douche depuis plusieurs jours.

camion de pompiers, image d`illustration - Sputnik France
Un grand incendie dans un immeuble du centre de Paris, déjà plusieurs morts (photos)
Les policiers ont constaté sur place que la mort de la mère remontait à six jours.

«Cette petite a géré la situation avec une très grande intelligence. Elle a réussi à ouvrir une boîte de raviolis pour s'alimenter et elle a fait ses besoins dans son petit pot. Il est vrai que depuis plusieurs jours, on n'entendait plus la maman crier sur la fillette », a précisé l’une des voisines.

La mère, qui était suivie par les services sociaux pour des problèmes d'addiction et sa fille, non scolarisée, étaient arrivées dans l’immeuble en avril dernier.

Les circonstances du décès ne sont pas encore déterminées mais il semble qu’il ne soit pas d’origine criminelle.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала