Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les premiers jours de la Grande Guerre patriotique

S'abonner
Le 22 juin marque en Russie la Journée de la mémoire et du deuil. Ce jour-là, en 1941, à 4 heures du matin, l'Allemagne fasciste, qui avait déjà occupé pratiquement toute l'Europe occidentale, sans déclarer la guerre, a envahi l'URSS, violant le pacte de non-agression signé en 1939.

C'est ainsi qu'a commencé la Grande Guerre patriotique, qui a duré 1.418 jours et a emporté des millions de vie. La guerre la plus sanglante dans l'histoire de l'humanité – dans ce diaporama de Sputnik.

© Sputnik . Anatoliy Garanin / Aller dans la banque de photosAu printemps 1941, tout le monde sentait la guerre s'approcher. Le renseignement soviétique rapportait pratiquement tous les jours à Joseph Staline les plans d'Hitler. Cependant, le dirigeant soviétique était persuadé qu'Hitler n'attaquerait pas l'URSS avant l'été 1942.
Sur la photo: Des soldats soviétiques avant le départ sur le front, août 1941.
Les premiers jours de la Grande Guerre patriotique
 - Sputnik France
1/15
Au printemps 1941, tout le monde sentait la guerre s'approcher. Le renseignement soviétique rapportait pratiquement tous les jours à Joseph Staline les plans d'Hitler. Cependant, le dirigeant soviétique était persuadé qu'Hitler n'attaquerait pas l'URSS avant l'été 1942.
Sur la photo: Des soldats soviétiques avant le départ sur le front, août 1941.
© Sputnik . Georgy Zelma / Aller dans la banque de photosL'URSS ne pouvait pas donner aux Allemands un prétexte pour se faire accuser de transgression du pacte. C'est pourquoi, malgré la préparation évidente de l'Allemagne pour attaquer l'Union soviétique, Staline a donné l'ordre de placer les forces des districts frontaliers en état d'alerte seulement dans la nuit du 21 au 22 juin. Cependant, quand cette directive est arrivée jusqu'aux troupes, l'aviation allemande bombardait déjà les villes soviétiques.
Sur la photo: Des habitants d'Odessa lisent des journaux avec les nouvelles du front, août 1941.
Les premiers jours de la Grande Guerre patriotique
 - Sputnik France
2/15
L'URSS ne pouvait pas donner aux Allemands un prétexte pour se faire accuser de transgression du pacte. C'est pourquoi, malgré la préparation évidente de l'Allemagne pour attaquer l'Union soviétique, Staline a donné l'ordre de placer les forces des districts frontaliers en état d'alerte seulement dans la nuit du 21 au 22 juin. Cependant, quand cette directive est arrivée jusqu'aux troupes, l'aviation allemande bombardait déjà les villes soviétiques.
Sur la photo: Des habitants d'Odessa lisent des journaux avec les nouvelles du front, août 1941.
© Sputnik / Aller dans la banque de photosA l'aube du 22 juin 1941, l'armée allemande s'est abattue avec toute sa puissance sur le territoire soviétique. Des milliers de canons d'artillerie ont ouvert le feu contre les sites militaires et les villes et villages pacifiques.
Sur la photo: 22 juin 1941. L'aviation allemande bombarde les villes soviétiques.
Les premiers jours de la Grande Guerre patriotique
 - Sputnik France
3/15
A l'aube du 22 juin 1941, l'armée allemande s'est abattue avec toute sa puissance sur le territoire soviétique. Des milliers de canons d'artillerie ont ouvert le feu contre les sites militaires et les villes et villages pacifiques.
Sur la photo: 22 juin 1941. L'aviation allemande bombarde les villes soviétiques.
© Sputnik . Georgy Zelma / Aller dans la banque de photosL'aviation attaquait les aérodromes, les garnisons militaires, les centres de communication, les postes de commandement de l'Armée rouge, les plus grands sites industriels de l'Ukraine, de la Biélorussie et des pays baltes.
Sur la photo: Des infirmières apportent les premiers soins aux blessés suite au raid aérien des fascistes contre Chisinau, 22 juin 1941.
Les premiers jours de la Grande Guerre patriotique
 - Sputnik France
4/15
L'aviation attaquait les aérodromes, les garnisons militaires, les centres de communication, les postes de commandement de l'Armée rouge, les plus grands sites industriels de l'Ukraine, de la Biélorussie et des pays baltes.
Sur la photo: Des infirmières apportent les premiers soins aux blessés suite au raid aérien des fascistes contre Chisinau, 22 juin 1941.
© Sputnik . Kazimir Loshko / Aller dans la banque de photosLe 22 juin 1941, à midi, le commissaire du peuple aux Affaires étrangères de l'URSS Viatcheslav Molotov a fait une déclaration. Il a terminé son discours en concluant: «Notre cause est juste. L'ennemi sera battu. La victoire sera à nous.»
Sur la photo: 23 juin 1941, à Kiev. Quartier Grouchki.
Les premiers jours de la Grande Guerre patriotique
 - Sputnik France
5/15
Le 22 juin 1941, à midi, le commissaire du peuple aux Affaires étrangères de l'URSS Viatcheslav Molotov a fait une déclaration. Il a terminé son discours en concluant: «Notre cause est juste. L'ennemi sera battu. La victoire sera à nous.»
Sur la photo: 23 juin 1941, à Kiev. Quartier Grouchki.
© Sputnik . Anatoliy Garanin / Aller dans la banque de photosLe même jour a été lancée la mobilisation générale.
Sur la photo: Des diplômés de l'Académie militaire Staline, juin 1941.
Les premiers jours de la Grande Guerre patriotique
 - Sputnik France
6/15
Le même jour a été lancée la mobilisation générale.
Sur la photo: Des diplômés de l'Académie militaire Staline, juin 1941.
© Sputnik . Anatoliy Garanin / Aller dans la banque de photosL'Allemagne et ses alliés - l'Italie, la Finlande, la Hongrie, la Roumanie et la Slovaquie - disposaient de 190 divisions, contre 170 du côté soviétique. Le nombre des troupes des deux côtés était approximativement égal et s'élevait à près de 6 millions d'hommes.
Sur la photo: Les projecteurs des unités antiaériennes éclairent le ciel de Moscou, juin 1941.
Les premiers jours de la Grande Guerre patriotique
 - Sputnik France
7/15
L'Allemagne et ses alliés - l'Italie, la Finlande, la Hongrie, la Roumanie et la Slovaquie - disposaient de 190 divisions, contre 170 du côté soviétique. Le nombre des troupes des deux côtés était approximativement égal et s'élevait à près de 6 millions d'hommes.
Sur la photo: Les projecteurs des unités antiaériennes éclairent le ciel de Moscou, juin 1941.
© Sputnik . Anatoliy Garanin / Aller dans la banque de photosDes enfants dans les rues de Moscou, 23 juin 1941.
Les premiers jours de la Grande Guerre patriotique
 - Sputnik France
8/15
Des enfants dans les rues de Moscou, 23 juin 1941.
© Sputnik . Yakov Khalip / Aller dans la banque de photosLe plan Barbarossa prévoyait une guerre-éclair contre l'URSS. La soudaineté et la puissance de la frappe allemande étaient si grandes que trois semaines plus tard les fascistes occupaient la Lituanie, la Lettonie, la Biélorussie, une grande partie de l'Ukraine, la Moldavie et l'Estonie.
Sur la photo: Une famille quitte son foyer, région de Kirovograd, Ukraine, juillet 1941.
Les premiers jours de la Grande Guerre patriotique
 - Sputnik France
9/15
Le plan Barbarossa prévoyait une guerre-éclair contre l'URSS. La soudaineté et la puissance de la frappe allemande étaient si grandes que trois semaines plus tard les fascistes occupaient la Lituanie, la Lettonie, la Biélorussie, une grande partie de l'Ukraine, la Moldavie et l'Estonie.
Sur la photo: Une famille quitte son foyer, région de Kirovograd, Ukraine, juillet 1941.
© Sputnik . Sergey Korshunov / Aller dans la banque de photosLes fascistes ont avancé très rapidement sur le territoire soviétique sur une profondeur de 350 à 600 km.
Sur la photo: Un chasseur allemand abattu par la DCA soviétique dans une forêt de la région de Moscou, août 1941.
Les premiers jours de la Grande Guerre patriotique
 - Sputnik France
10/15
Les fascistes ont avancé très rapidement sur le territoire soviétique sur une profondeur de 350 à 600 km.
Sur la photo: Un chasseur allemand abattu par la DCA soviétique dans une forêt de la région de Moscou, août 1941.
© Sputnik . V. Loginovich / Aller dans la banque de photosLa DCA défend le ciel de Moscou, juin 1941.
Les premiers jours de la Grande Guerre patriotique
 - Sputnik France
11/15
La DCA défend le ciel de Moscou, juin 1941.
© Sputnik . Anatoliy Garanin / Aller dans la banque de photosDe nouvelles recrues pendant la mobilisation à Moscou, 23 juin 1941.
Les premiers jours de la Grande Guerre patriotique
 - Sputnik France
12/15
De nouvelles recrues pendant la mobilisation à Moscou, 23 juin 1941.
© Sputnik / Aller dans la banque de photosEn peu de temps l'Armée rouge a perdu plus de 100 divisions – trois cinquièmes de toutes les forces des districts frontaliers occidentaux.
Sur la photo: Des paysans construisent des lignes de défense dans la zone du front, juin 1941.
Les premiers jours de la Grande Guerre patriotique
 - Sputnik France
13/15
En peu de temps l'Armée rouge a perdu plus de 100 divisions – trois cinquièmes de toutes les forces des districts frontaliers occidentaux.
Sur la photo: Des paysans construisent des lignes de défense dans la zone du front, juin 1941.
© Sputnik . Yakov Khalip / Aller dans la banque de photosCependant, ce ne fut pas une «promenade de santé» pour les Allemands, comme l'espéraient les généraux hitlériens. Au cours des premières semaines l'ennemi avait perdu jusqu'à 100.000 hommes, ce qui dépassait l'ensemble des pertes de l'armée d'Hitler pendant les guerres précédentes, ainsi que 40% des chars et presque mille avions.
Sur la photo: Une jeune femme des renseignements parlent aux soldats, Odessa, Ukraine, juillet 1941.
Les premiers jours de la Grande Guerre patriotique
 - Sputnik France
14/15
Cependant, ce ne fut pas une «promenade de santé» pour les Allemands, comme l'espéraient les généraux hitlériens. Au cours des premières semaines l'ennemi avait perdu jusqu'à 100.000 hommes, ce qui dépassait l'ensemble des pertes de l'armée d'Hitler pendant les guerres précédentes, ainsi que 40% des chars et presque mille avions.
Sur la photo: Une jeune femme des renseignements parlent aux soldats, Odessa, Ukraine, juillet 1941.
© Sputnik . Anatoliy Garanin / Aller dans la banque de photosAu lieu de quelques mois, tel que le prévoyait Hitler, la guerre contre l'Union soviétique a duré presque 4 ans et s'est soldée par la défaite totale et la capitulation de l'Allemagne fasciste. La victoire est devenue possible grâce à une tension colossale des forces et au courage inégalé de tout le peuple soviétique – aussi bien sur le front qu'à l'arrière.
Sur la photo: des convois de soldats partent de Moscou sur le front, 23 juin 1941.
Les premiers jours de la Grande Guerre patriotique
 - Sputnik France
15/15
Au lieu de quelques mois, tel que le prévoyait Hitler, la guerre contre l'Union soviétique a duré presque 4 ans et s'est soldée par la défaite totale et la capitulation de l'Allemagne fasciste. La victoire est devenue possible grâce à une tension colossale des forces et au courage inégalé de tout le peuple soviétique – aussi bien sur le front qu'à l'arrière.
Sur la photo: des convois de soldats partent de Moscou sur le front, 23 juin 1941.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала