Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Erdogan affirme que Trump comprend les motivations de la Turquie concernant les S-400 russes

© AFP 2021 ADEM ALTANRecep Tayyip Erdogan
Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France
S'abonner
Le Président turc a estimé, dans l’interview qu’il a accordée à Nikkei Asian Review avant le sommet du G20, que Donald Trump savait pourquoi la Turquie avait besoin des systèmes russes S-400.

Lors d’une interview au quotidien économique Nikkei Asian Review, le Président turc a exprimé la certitude que Donald Trump connaissait les nécessités de la Turquie et pourquoi elle avait besoin d’acheter des systèmes russes S-400, tout en soulignant qu’il envisageait de discuter de cette question au cours d’une entrevue avec le Président états-unien pour mettre les points sur les «i».

Зенитные ракетные комплексы С-400 Триумф. Архивное фото - Sputnik France
La Turquie recevra ses S-400 russes comme convenu avant fin 2019

«En effet, en ce qui concerne les S-400, Monsieur Trump connaît très bien les soucis de la Turquie et pourquoi nous avons besoin de ce système et comment nous sommes arrivés à cet point» a tenu expliquer Recep Tayyip Erdogan.

Avant d’ajouter:

«Je crois que notre rencontre avec le Président états-unien lors du sommet du G20 sera important pour surmonter le point mort dans nos relations bilatérales et renforcer notre coopération.»

En poursuivant, le chef d’État a également avancé que les menaces lancées par l’administration Trump d’annuler les livraisons des avions de chasse furtifs F-35 étaient inacceptables.

«Nous leur avons déjà payé 1 milliard 250 millions de dollars pour le projet F-35. S’ils font un tel faux mouvement, nous le porterons devant la cour d'arbitrage internationale parce que nous voudrons qu'ils nous rendent l'argent que nous leur avons donné jusqu'à présent.»

S-400 - Sputnik France
Washington avoue encourager ses alliés à trouver une alternative aux S-400 russes

La fin de la livraison des S-400 en Turquie et de la formation de spécialistes turcs par des militaires russes est prévue pour la fin de l’année 2019.

Fin 2017, Ankara a signé avec Moscou un contrat estimé à plus de 2,1 milliards d'euros pour la livraison de S-400, prévue en juillet 2019. Selon le ministère turc de la Défense, Ankara commencera à déployer les systèmes sur son territoire dès octobre 2019.

Washington a prévenu la Turquie que le contrat conclu avec Moscou pourrait remettre en cause l'achat d'avions de chasse furtifs F-35 à Lockheed Martin. Pourtant, Recep Tayyip Erdogan a à plusieurs reprises promis que son pays ne reviendrait pas sur sa décision d'acheter des S-400.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала