Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le mécanisme INSTEX visant à contourner les sanctions US contre l’Iran est désormais opérationnel

© AFP 2021 ATTA KENARETéhéran
Téhéran - Sputnik France
S'abonner
Censé permettre la poursuite d'échanges économiques entre l'UE et l'Iran en dépit des sanctions US, le mécanisme INSTEX a été mis en place. En effet, les premières transactions avec l’Iran ont déjà été effectuées, a annoncé sur Twitter la secrétaire générale du Service européen d'Action extérieure, Helga Schmid, ce vendredi 28 juin.

L'INSTEX (Instrument In Support Of Trade Exchanges) -ce mécanisme d’échanges commerciaux avec l’Iran mis en place par Paris, Berlin et Londres- est désormais opérationnel, a déclaré Helga Schmid, secrétaire générale du Service européen d'Action extérieure, sur son compte Twitter à la suite de la réunion consacrée à l’Accord de Vienne sur le nucléaire iranien.

​«INSTEX est maintenant opérationnel, des premières transactions étant en cours de traitement et plus d’États membres de l’UE vont le rejoindre.»

Dans un autre tweet, elle a évoqué les «discussions constructives» ayant eu lieu lors de cette réunion.

​«La réunion de la Commission conjointe sur l’Accord de Vienne sur le nucléaire iranien s’est achevée. Des discussions constructives. Une application complète et effective de l’Accord iranien par toutes les parties demeure essentielle.»

A one euro coin is pictured on one US dollar notes - Sputnik France
Adhérant à l’INSTEX, la Russie pourrait «soutenir l’Iran frappé de sanctions»
La politique de sanctions appliquée par les États-Unis a poussé de nombreux pays à contourner la monnaie américaine pour les échanges internationaux. Ainsi, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni ont annoncé la mise en place d’un nouvel instrument de soutien des échanges commerciaux, l’INSTEX, basé sur l’euro et permettant de faire commerce avec l’Iran de produits qui ne sont pas frappés par les sanctions américaines, notamment les biens de consommation et les médicaments. Par la suite, il devrait être étendu à d’autres opérations commerciales avec l’Iran.

À la mi-janvier, on a appris que la Russie menait des négociations avec les Européens dans le but d’adhérer au mécanisme en question.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала