La nouvelle porte-parole de la Maison-Blanche prise dans une bagarre lors de la rencontre Trump-Kim - vidéo

© AFP 2022 Saul LoebStephanie Grisham
Stephanie Grisham  - Sputnik France
À peine entrée en fonction, la nouvelle porte-parole de la Maison-Blanche, Stephanie Grisham, a dû défendre des journalistes du pool du Président américain lorsque celui-ci a rencontré Kim Jong-un, rapporte CNN. Une vidéo dévoile cette altercation.

La nouvelle porte-parole de Donald Trump a été blessée le 30 juin en tentant de frayer un chemin aux journalistes américains lors de la rencontre entre le locataire de la Maison-Blanche et le dirigeant nord-coréen, rapporte le journaliste de CNN Jim Acosta en se référant à une source.

«La nouvelle porte-parole de la Maison-Blanche Stephanie Grisham a eu une altercation avec des Nord-Coréens en tentant de mettre les journalistes de la Maison-Blanche en position pour couvrir [la rencontre entre, ndlr] [Donald] Trump et Kim [Jong-un], m’a-t-on dit. Grisham a été légèrement blessée. Selon ma source, il s’agit d’une "bagarre générale".»

Une vidéo publiée par la chaîne sud-coréenne YTN montre cet incident, durant lequel Stephanie Grisham écarte notamment un agent de sécurité nord-coréen.

Mme Grisham a été nommée le 25 juin porte-parole de l’administration des États-Unis. Auparavant, elle occupait un poste auprès de la Première dame américaine.

Une rencontre imprévue entre Donald Trump et Kim Jong-un a eu lieu le dimanche 30 juin dans la zone démilitarisée (DMZ) qui sert de frontière entre les deux Corées.

Le chef de la Maison-Blanche a franchi la limite entre les deux Corées dans le village de Panmunjeom, où a été signée l'armistice de 1953. Jamais aucun Président américain avant lui n'avait foulé le sol de la Corée du Nord.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала