Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Macron propose trois noms pour la présidence de la Commission européenne

© Sputnik . Aleksey VitvitskiyLa Comission européenne
La Comission européenne - Sputnik France
S'abonner
Les trois noms ont été proposés par le chef d'État français pour la présidence de la Commission européenne lors de son déplacement à Bruxelles. D’après Emmanuel Macron, ces trois candidatures répondent au critère de compétence pour ce poste.

Emmanuel Macron a évoqué trois noms de politiciens qui, selon lui, correspondent au mieux au poste de président de la Commission européenne.

Manfred Weber  - Sputnik France
Étrillé par Macron, le Spitzenkandidat du PPE Weber évoque des «conséquences dévastatrices» pour l’UE

«Je peux donner trois noms: Michel Barnier, Margrethe Vestager, Frans Timmermans», a affirmé le Président cité par les médias.

Le Président français estime que le négociateur en chef de l'UE sur le Brexit, Michel Barnier, la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, et le premier vice-président de la Commission, Frans Timmermans, sont les plus aptes pour le poste de président de la Commission européenne.

Il a tenu à souligner que «les nominations devraient être basées sur l’agenda clair et les priorités communes de l’Union européenne».

«Je suis optimiste, je pense que nous pouvons trouver un accord constructif. Je considère qu'il faut un esprit de compromis et d'ambition pour l'Europe», a-t-il avancé.

En outre, le chef d’État français a souligné qu’il préférerait aux postes clés du Conseil de l’Europe «deux hommes et deux femmes».

Le 30 juin à partir de 18 heures, les chefs d’État et de gouvernement de l’UE se réunissent à Bruxelles pour tenter de désigner les prochains présidents de la Commission, du Conseil et de la Banque centrale européenne (BCE), ainsi que le futur haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères.

Donald Trump lors d'une soirée au Palais impérial à Tokyo, au Japan le 27 mai 2019. - Sputnik France
«Je m’en fous des Européens», lance Trump

Auparavant, lors du dîner du jeudi 20 juin à Bruxelles, les 28 chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne ne sont pas parvenus à un accord concernant les nominations aux grands postes européens. Emmanuel Macron, opposé à la nomination de Manfred Weber, ne s’est pas dit surpris lorsque les chefs des groupes socialistes et centristes du Parlement européen ont annoncé qu’ils ne soutiendraient pas la candidature de l’Allemand en cas de vote.

Cité par Le Monde, l’entourage du Président français a expliqué que «le profil de M.Weber ne correspond pas à l’expérience nécessaire qu’on doit avoir pour la présidence de la Commission».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала