Celui qui avait revendiqué les attentats du 13 novembre planifiait un attentat en France en 2018

© SputnikLe Bataclan au centre des hommages aux victimes des attentats du 13 novembre trois ans après le drame qui a frappé la France et cette salle, 13 novembre 2018
Le Bataclan au centre des hommages aux victimes des attentats du 13 novembre trois ans après le drame qui a frappé la France et cette salle, 13 novembre 2018  - Sputnik France
Fabien Clain, qui avait revendiqué les attentats du 13 novembre quelques mois avant sa mort, avait appelé l’un de ses amis pour qu’il commette une attaque en France en novembre 2018, indique L’Express. Selon le média, l’homme n’a pourtant pas eu l’opportunité de passer à l’action.

Fabien Clain, qui était surnommé «la voix de Daech*» et qui avait revendiqué les attentats du 13 novembre, a commandité au moins une attaque en France quelques semaines avant sa mort, en novembre 2018, sans que celle-ci n’ait pu aboutir, a annoncé l’Express.

A Syrian government supporter holds up a Syrian national flag as he chants slogans against U.S. President Trump during demonstrations following a wave of U.S., British and French military strikes to punish President Bashar Assad for suspected chemical attack against civilians, in Damascus, Syria, Saturday, April 14, 2018 - Sputnik France
Le djihadiste français Jean-Michel Clain tué en Syrie, affirme son épouse
Le djihadiste a été tué le 20 février 2019 par une frappe de drone à Baghouz en Syrie. Son frère cadet Jean-Michel, 38 ans, est mort quelques jours plus tard des suites de ses blessures, causées par la même frappe de drone.

Planification d’un attentat en 2018

L’hebdomadaire indique que le djihadiste a contacté son ami issu des milieux salafistes toulousains Sofiane Abani.

«Abani a été interpellé le 6 novembre 2018, après avoir dialogué avec Fabien Clain via une application cryptée, révèle à L’Express Jean-Charles Brisard, président du Centre d'analyse du terrorisme. Ce dernier lui avait demandé de perpétrer une action violente sur le territoire national.» Toutefois, l’homme n’a pas eu l’occasion de passer à l’action.

Un proche des frères Merah

D’après l’hebdomadaire, Sofiane Albani, âgé de 31 ans, était un proche des frères Merah: Mohamed Merah qui a organisé les tueries de Toulouse et de Montauban, en mars 2012, et Abdelkader Merah qui a été condamné en appel le 18 avril à 30 ans de réclusion criminelle pour «complicité» dans la série d'assassinats de 2012.

 

* Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала