Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

François de Rugy limoge sa directrice de cabinet qui disposait d'un logement social sans l'occuper

© Sputnik . Natalia Seliverstova / Aller dans la banque de photosParis champs de Mars
Paris champs de Mars - Sputnik France
S'abonner
François de Rugy a limogé sa directrice de cabinet Nicole Klein. Elle disposait d'un logement HLM à Paris depuis 2001 sans l'occuper, selon les révélations de Mediapart.

La directrice du cabinet de François de Rugy, Nicole Klein, a été poussée à la démission après les révélations de Mediapart, selon lesquelles elle disposait d'un logement social à Paris, bien qu'elle ne l'ait pas occupé de 2006 à 2018. Il s'agissait ainsi de sa «résidence principale» et de son «domicile fiscal», a assuré à Mediapart Nicole Klein.

Interrogée par Ouest-France, l'ancienne préfète des Pays de la Loire a affirmé qu'elle y logeait régulièrement quand elle «revenait à Paris le week-end», mais reconnaît avoir agi ainsi «par facilité et négligence».

Valerie Pécresse - Sputnik France
À la place de Wauquiez, Pécresse dit qu'elle démissionnerait suite aux européennes

Comme le précise Reuters, Nicole Klein a démissionné à la demande du ministre de la Transition écologique. Son départ est effectif le 11 juillet, selon Le Point.

Nicole Klein avait rejoint le cabinet fin 2018 de François de Rugy, lui-même arrivé au ministère en septembre en remplacement du démissionnaire Nicolas Hulot.

Le limogeage de Nicole Klein intervient sur fond d'une autre Mediapart visant François de Rugy, parue le 10 juillet. Selon ces révélations, il a organisé au minimum une dizaine de dîners luxueux «aux frais de la République» entre 2017 et 2018, alors que l’actuel ministre était président de l’Assemblée nationale. Ces dîners de haut standing, essentiellement organisés par Séverine de Rugy, son épouse, journaliste people à Gala, auraient eu lieu à l’hôtel de Lassay, résidence officielle du président de l’Assemblée nationale, et en auraient mobilisé le personnel.

Interrogé au micro de France Inter, le ministre de la Transition écologique a qualifié l’article de Mediapart de «grotesque» et de «pamphlétaire», affirmant que ces dîners étaient professionnels.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала