La «suspension» du président de la fédération marocaine de football démentie

© Sputnik . Alexey Filippov / Aller dans la banque de photosFootball
Football - Sputnik France
Contrairement aux informations rapportées par plusieurs médias, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) n’a pas été sanctionné par la Confédération africaine de football, indique un communiqué officiel de la FRMF.

Dans un communiqué publié sur son site officiel, la Fédération royale marocaine de football dément les rumeurs sur la suspension pour un an de son président Fouzi Lekjaa par la Confédération africaine de football (CAF), suite à son comportement lors de la finale de la Coupe de la CAF.

«La Fédération royale marocaine de football dément toutes les fausses informations faisant état d'une suspension mardi 9 juillet 2019 du président de la FRMF, M.Fouzi Lekjaa, par la commission de discipline de la Confédération africaine de football en rapport avec la finale retour de la Coupe de la CAF entre le Zamalek d'Égypte et la Renaissance Sportive de Berkane (RSB)», détaille la note. «À rappeler que la commission de discipline de la CAF tiendra une réunion consacrée à ce sujet en présence de M.Lekjaa lors des prochains jours», précise le texte.

​Le 26 mai, à Alexandrie, en Égypte, Fouzi Lekjaa avait agressé physiquement Bamelak Tessema qui arbitrait le match retour de la finale de Coupe de la CAF entre son club, la Renaissance Sportive de Berkane (RSB), et le club cairote, le Zamalek.

La Fédération éthiopienne de football s'était saisie de l'affaire et avait menacé de porter plainte si la CAF ne sanctionnait pas le Marocain.

​Le football marocain est-il directement visé?

Auparavant, dans une déclaration sur Radio Mars, Mohamed Maqrouf, porte-parole de la Fédération royale marocaine de football, avait affirmé que ce sport avait subi une attaque au niveau national, attaque venue de l’extérieur, sans en nommer les responsables. Il considère que l’arbitrage a été utilisé pour porter atteinte au football marocain, citant les deux matchs de la Coupe et de la Ligue des champions africaines, auxquels ont pris part la Renaissance Sportive Berkane et le Wydad de Casablanca.

Alstom - Sputnik France
Alstom va doubler sa capacité de production de câblage ferroviaire au Maroc
Par ailleurs, il estime que son avis a été confirmé par la décision de la CAF de suspendre pour six mois l’Égyptien Jehad Grisha qui avait arbitré le match de la finale aller de la Ligue des champions entre le Wydad de Casablanca et l’Espérance sportive de Tunis vendredi 5 juillet.

Enfin, suite au match finale de la Coupe de la CAF qui opposait dimanche 26 mai à Alexandrie le RSB au Zamalek égyptien, match remporté par le club cairote, le responsable avait indiqué que la FRMF avait envoyé une lettre de contestation à la Confédération africaine de football pour dénoncer les erreurs d’arbitrage commises par l’arbitre éthiopien Bamlak Tessema.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала