Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une station de métro incendiée par des fumigènes lancés par des supporters de l’Algérie – images

CC0 / AlexAntropov86 / Un objet volant en flammes (image d'illustration)
Un objet volant en flammes (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
Un incendie s’est déclaré vers minuit, dans la nuit du 19 au 20 juillet, dans une station de métro lilloise suite à des dégradations liées à la victoire de l’Algérie à la CAN 2019. Elle a dû fermer ses portes ce samedi.

Les célébrations de la victoire de l’Algérie en finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) ont donné lieu à d’importantes dégradations. La station de métro lilloise Hôtel-de-Ville de Villeneuve-d’Ascq, sur la ligne 1, a été incendiée et ne sera pas desservie ce samedi, a prévenu son exploitant Ilévia.

​Le feu s’est déclaré à l’intérieur de la station «sur un escalier mécanique» après que des supporters ont lancé des fumigènes, a précisé la société.

​Les fumées ont provoqué d’importantes dégradations avant que les pompiers ne réussissent à circonscrire l’incendie. Des internautes ont publié sur les réseaux sociaux des photos de l’incendie et d’épaisses fumées à l’intérieur de la station.

​Deux personnes qui s’étaient réfugiées dans un local technique ont été évacuées et n’ont pas été intoxiquées, précise La Voix du Nord.

​La station fermée, Ilévia a déployé des bus relais pour desservir les passagers entre les stations Pont-de-Bois et Triolo.

​Ilévia espère pouvoir rouvrir la station de métro dimanche.

Pétards et feux d'artifice

Un ballon de foot - Sputnik France
L’Algérie sanctionnée par la CAF «pour le comportement antisportif et regrettable des supporters» au Caire - vidéo
À Paris, la soirée de la victoire des Algériens à la CAN a connu des débordements sporadiques mais rapidement maîtrisés. Vers 1h, la situation s’est un peu tendue, avec de premiers tirs de gaz lacrymogène de la part des forces de l'ordre.

À Lyon, la victoire algérienne a entraîné un déchaînement de youyous, pétards, feux d'artifice et fumigènes. Dans le centre-ville, de brefs accrochages ont opposé supporters de l'Algérie et forces de l'ordre, visées par des projectiles sur le pont de la Guillotière.

De nombreux supporters de l'équipe nationale algérienne sont descendus également dans les rues de Strasbourg, Metz, Toulouse et Lille.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала