Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«La Russie préconise une rapide normalisation de la situation» dans le Golfe

© Sputnik . Ievgueni BiyatovSergueï Lavrov
Sergueï Lavrov - Sputnik France
S'abonner
La Russie estime important de désamorcer la crise dans le golfe Persique et exhorte à le faire en s’appuyant sur son concept de sécurité collective et de coopération, en comptant sur le soutien des pays des BRICS dans la matérialisation de son initiative, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Moscou exhorte à normaliser la situation dans le Golfe et compte sur le soutien des BRICS, a déclaré le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

«La Russie préconise une rapide normalisation de la situation dans la région. Dans ce but, nous avons formulé il y a quelques années le concept de sécurité collective et de coopération dans le Golfe», a-t-il déclaré en prenant la parole à une réunion du conseil des ministres des Affaires étrangères des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

«Nous comptons sur son soutien par nos partenaires des BRICS», a-t-il encore ajouté.

Dans une interview accordée récemment au quotidien allemand Rheinische Post, Sergueï Lavrov avait commenté la situation dans le Golfe et avait mis en garde contre un éventuel conflit aux conséquences «imprévisibles et dévastatrices». Selon lui, la tension accrue autour de l’Iran est le résultat de la politique américaine.

Le concept russe

Sur fond des développements dans le golfe Persique, Moscou a énoncé le 23 juillet le concept de sécurité collective dans la région aux représentants accrédités à Moscou des États arabes, de l'Iran, de la Turquie, des quatre autres membres permanents du Conseil de sécurité de l’Onu, de l'Union européenne, de la Ligue arabe et des pays des BRICS.

Le Kremlin de Moscou - Sputnik France
Refus du «déploiement constant»: la Russie avance un concept de sécurité collective dans le golfe Persique
Le document, publié le jour même par le ministère russe des Affaires étrangères, indique que «les États situés dans cette région et les parties extrarégionales acceptent des obligations de transparence mutuelle dans le domaine militaire, un dialogue conformément aux doctrines militaires, des réunions sous-régionales des ministres de la Défense, la mise en place de lignes directes, l'échange de préavis en ce qui concerne les exercices militaires et les survols des avions militaires, l'échange d’observateurs, le refus du déploiement constant de groupes d’États extrarégionaux dans les pays du golfe Persique, l'échange d'information sur l'achat des armements et les forces armées».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала