«Justice pour Steve» - Sputnik France

EN CONTINU Tensions et dégradations — un rassemblement en mémoire de Steve à Nantes

«Pour Steve - contre les violences policières». La ville de Nantes s’apprête à vivre un samedi sous tension suite à des appels à manifester en hommage à Steve Maia Caniço et contre les violences policières. Dans le même temps, le centre-ville a été interdit aux rassemblements et un important dispositif policier a été déployé.

Une marche en hommage à Steve a débuté vers 11h00 sur l'île de Nantes sous le slogan «Pour Steve - contre les violences policières». Le lieu du rassemblement a été fixé non loin de la grue jaune, où le corps du jeune homme a été retrouvé le 29 juillet dans la Loire.

Une «manifestation contre les violences policières» a commencé vers 13h00 à la station Commerce, dans le centre-ville, à proximité immédiate du périmètre interdit par les autorités.

En raison «d'informations concordantes sur la volonté d'un certain nombre de groupes d'activistes d'en découdre avec les forces de police», le préfet de la Loire-Atlantique Claude d'Harcourt a décidé d'interdire tout rassemblement dans une grande partie de la ville de 10h à 20h. 

«Le port et le transport, sans motif légitime, d'objets pouvant constituer une arme» sont également interdits. La préfecture dit n'avoir reçu aucune déclaration de manifestation.

Outre Nantes, des appels à manifester ont été lancés dans tout le pays pour ce week-end, émanant notamment de groupes de Gilets jaunes: Toulouse, Caen, Le Havre, Montpellier, Paris samedi ou encore Tours et Rouen dimanche.

 

Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
20:36 03.08.2019
18:58 03.08.2019
18:39 03.08.2019

La préfecture a confirmé qu'un représentant des forces de l'ordre avait été blessé, d'après les médias. Il a été évacué à l’hôpital de Nantes.

La marche dédiée à la mémoire de Steve Maia Caniço, Nantes - Sputnik France
Un policier touché au visage par un projectile lors de la manifestation à la mémoire de Steve à Nantes
17:52 03.08.2019

Depuis le début de la manifestation à Nantes, 35 personnes ont été interpellées, a annoncé la Direction centrale de la sécurité publique citée par franceinfo.

Ces interpellations s'ajoutent à la trentaine d'interpellations préventives réalisées à Nantes depuis le début de la journée.

D'après un correspondant de France Bleu sur place, les forces de l'ordre sont actuellement en train d'encercler les manifestants dans le centre-ville.

16:23 03.08.2019

Selon des informations de BFMTV, l'explosion d'une grenade de désencerclement a blessé deux manifestants.

16:12 03.08.2019

Des images montrant les rues de Nantes en ce moment sont publiées sur les réseaux sociaux.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала