Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La production automobile française s’apprêterait à s’effondrer en 2020

© Sputnik . Ramil Sitdikov / Aller dans la banque de photosProduction automobile (image d'illustration)
Production automobile (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
Après plusieurs années d’éclaircie, l’industrie automobile française va connaître une brutale chute de 22% en 2020, selon Les Échos. Une conséquence directe des décisions de PSA-Renault de délocaliser la production de certains modèles, comme les Peugeot 208 et 2008.

Selon les données compilées par le cabinet IHS pour le journal Les Échos, la France fabriquera seulement 1,7 million de véhicules en 2020 contre 2,21 millions en 2019. Ce sera plus de deux fois moins que le record historique de 2004, où les usines françaises avaient produit 3,66 millions d’exemplaires.

Luigi Di Maio - Sputnik France
Après l’échec du mariage Fiat-Renault, l’Italie attaque la France
Cette baisse subite de près de 22 % entre 2019 et 2020 est due au fait que PSA-Renault a décidé de délocaliser la production de certains modèles. Ainsi, le groupe PSA va transférer la production de son modèle Peugeot 2008 vers Vigo en Espagne, aux dépens du site PSA de Mulhouse (Haut-Rhin), ce qui constitue 146.220 unités qui ne seront pas produites en France en 2020. Quant à la Peugeot 208, la fabrication de sa nouvelle version (98.151 véhicules) sera transférée dans la nouvelle usine de Kenitra au Maroc. Sans oublier que la Renault Clio (41.339 unités), actuellement assemblée par la Turquie, sera également en partie produite en Slovénie.

Situation contrastée pour des marques étrangères en France

L’usine Smart, située en Moselle, va se convertir à la fabrication de véhicules électriques, ce qui entraînera une perte sèche dans le volume global des usines françaises, lequel atteindrait 37.000 véhicules l’an prochain, soit un tiers de son volume annuel, ajoute le cabinet. En revanche, le japonais Toyota, qui produit sa Yaris à Onnaing (Nord), va augmenter sa capacité de production de 50.000 véhicules par an, pour pouvoir sortir 300.000 voitures chaque année.

Cependant, le cabinet IHS voit plus là une turbulence qu’une baisse durable. En effet, si la production doit sombrer pour arriver à 1,7 million d’unités en 2020, elle remontera pour se stabiliser autour des deux millions de véhicules fabriqués par an.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала