Voici comment atténuer les effets des turbulences lors d’un vol

© Sputnik . Vladimir Sergeev / Aller dans la banque de photosUn Boeing (image d'illustration)
Un Boeing (image d'illustration) - Sputnik France
Le personnel à bord des avions recommande les sièges à l'avant, en premier lieu, et les sièges situés juste derrière les ailes, en second lieu, afin d’atténuer les effets des turbulences ressenties à bord de l’appareil, rapporte le site Turizm.

Un très grand nombre de personnes peuvent éprouver des sentiments désagréables, des nausées et de la peur en raison des turbulences lors d’un vol. Pour éviter cela, il est nécessaire de choisir correctement son siège à bord, car cela joue un rôle important.

Selon le personnel de bord, pour réduire les effets des turbulences, il est nécessaire de choisir les places situées à l'avant de l'aéronef, aussi près que possible du cockpit. C’est la partie avant qui est la moins touchée par les secousses et les vibrations ressenties. Les places dans la queue de l'avion sont les plus affectées par les turbulences, informe le site Turizm.

Un Boeing 777 de British Airways (archive photo) - Sputnik France
De violentes turbulences font des blessés et des ravages à bord d’un Boeing (vidéo)
Cependant, ces places ne sont plus toujours disponibles. C’est pourquoi le personnel de bord recommande également les sièges situés immédiatement derrière les ailes de l'avion. Dans cette zone, la stabilité du vol est assurée.

Le nombre d’aéronefs traversant une zone de turbulences a tendance à augmenter, ce que les scientifiques attribuent au changement climatique. Selon les professeurs Paul Williams et Manoj Joshi de l’université d'East Anglia au Royaume-Uni, l'espace affecté en permanence par d'importantes turbulences pourrait augmenter de 10 à 40 % d'ici à 2050.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала