Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des grizzlis chassés par deux chiens protégeant la maison de leur maître au Canada - photo

CC0 / ArtTower / GrizzlyUn grizzly (image d'illustration)
Un grizzly (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
Deux chiens ont fait face à trois grizzlis qui se promenaient dans la propriété de leur maître dans la province canadienne de l’Alberta. Personne n’a été blessé. Les autorités ont capturé les animaux sauvages.

La Canadienne Marjie Whitehead a eu une matinée mouvementée lorsque ses deux chiens ont affronté trois grizzlis qui se promenaient sur sa propriété juste au sud de Whitecourt, dans l’Alberta, le 17 août.

Elle a essayé d'appeler ses deux chiens de compagnie à l'intérieur, mais ils l'ont ignorée, insistant pour protéger la maison familiale des envahisseurs à fourrure.

«J'ai essayé mais ils ne voulaient pas m'écouter», répète-t-elle plusieurs fois. «J'ai essayé de les faire remonter mais ils ne voulaient tout simplement pas écouter.»

​Mme Whitehead a ensuite appelé son mari, Bruce, qui était à Edmonton, à 180 km de là, avec leur fils, pour lui demander quoi faire. Il lui a recommandé de prendre le fusil. Cependant, les deux tirs en l'air n’ont pas effrayé les ours qui ont continué à manger des provisions. Ils ne sont partis qu'après qu'un voisin, Sean Gurnsey, a conduit son véhicule vers eux, ce qui, selon elle, leur a «fait un peu peur».

Two bears get into a brutal fight in the middle of New Jersey street - Sputnik France
Une bagarre sauvage entre deux ours filmée aux États-Unis
Mais deux heures plus tard, les ours sont revenus. Cette fois, ils ont fait plus de dégâts matériels. Mme Whitehead a également réutilisé son arme pour tirer en l’air. «Je suppose que, comme ils ne pouvaient pas entrer dans le garde-manger, ils sont partis quand j'ai tiré ces trois coups de feu», a déclaré Marjie Whitehead à CBC.

Mme Whitehead a souligné qu’elle n’avait pas vécu d’expérience de ce genre en 29 ans dans la région et que la situation était très inquiétante.

Dans un courrier électronique adressé à CBC Edmonton, Ina Lucila, porte-parole de l’Alberta Fish and Wildlife, a déclaré que des agents avaient posé des pièges et capturé trois grizzlis après avoir été alertés de la situation de Mme Whitehead. Ils ne peuvent pas confirmer si les ours sont les mêmes que ceux qui se trouvaient sur la propriété des Whitehead et les agents détermineront si les animaux présentent un risque pour la sécurité publique et doivent être abattus.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала