Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Deux ans après la mort de Maëlys, de nouvelles révélations

© AFP 2021 JEAN-PHILIPPE KSIAZEKDeux ans après la mort de Maëlys, de nouvelles révélations
Deux ans après la mort de Maëlys, de nouvelles révélations - Sputnik France
S'abonner
Il y a deux ans jour pour jour, la petite Maëlys était assassinée. Cette nuit, sa mère s’est exprimée sur Facebook. Au même moment, un ancien codétenu de Nordahl Lelandais a fait de sordides révélations. De quoi jouer sur la condamnation de l’assassin présumé?

Dans la nuit du 26 au 27 août 2017, Maëlys, une fillette âgée de 8 ans, disparaît lors d’un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Nordahl Lelandais avoue l’enlèvement et le meurtre de la fillette quelques mois plus tard et conduit les enquêteurs vers son corps. Il déclarera qu’il a frappé Maëlys sans intention de lui donner la mort et nie toute agression sexuelle. Il est emprisonné dans la prison de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, et sera jugé aux assises pour «meurtre d’un mineur de moins de 15 ans», un procès prévu pour 2020. Mais un nouveau témoignage vient contredire ses aveux.

Hier, Le Parisien relayait de nouvelles informations sur l’affaire: les accusations de pédophilie semblent se confirmer, alors que l’instruction doit être close cet automne. En effet, l’ancien codétenu de Nordahl Lelandais a rapporté les confidences que lui aurait faites Lelandais. Alors qu’il a été son compagnon de cellule pendant près de six mois, il aurait confessé le viol de la fillette et aurait aussi avoué le meurtre du caporal Arthur Noyer, alors que Lelandais nie être l’auteur de ce crime depuis son incarcération. Si le viol était confirmé, Nordahl Lelandais pourrait être condamné à «la perpétuité réelle», sans possibilité d’aménagement de peine.

Des révélations qui arrivent alors que Jennyfer De Araujo vit sa deuxième année sans sa fille. Elle s’est exprimée à travers un post Facebook, publié cette nuit.

«Ma vie est brisée, changée à jamais, comment je fais moi sans Toi, depuis cette nuit tragique, Maëlys, j’essaie de survivre et de continuer le combat contre cet assassin, pédophile que je hais tellement, j’attends toujours la Vérité, des aveux enfin pour toi, mon ange, Justice pour mon poussin...», a écrit Jennifer De Araujo sur le réseau social.

La mère de Maëlys cherche désespérément la vérité. Une vérité qu’elle ne pourra, malheureusement, sans doute jamais avoir. Les propos de son ex-codétenu ont été démentis par Nordahl Lelandais lui-même, et la thèse du viol ne pourra être vérifiée par des experts, le corps de Maëlys ayant été retrouvé trop tard. Seuls des aveux officiels de Nordahl Lelandais pourraient faire la lumière sur cette affaire, qui a ému la France entière.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала