Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le prince Andrew serait disposé à collaborer avec le FBI dans l’affaire Epstein

© REUTERS / Toby MelvilleBritain's Prince Andrew arrives by horse and carriage on ladies' day during the Royal Ascot horce racing event at Ascot Racecourse, Ascot, Britain, on June 20, 2019.
Britain's Prince Andrew arrives by horse and carriage on ladies' day during the Royal Ascot horce racing event at Ascot Racecourse, Ascot, Britain, on June 20, 2019. - Sputnik France
S'abonner
Le prince Andrew qui a rejeté son implication dans l’affaire Epstein après la diffusion d’une vidéo troublante est prêt à coopérer avec le FBI dans le cadre de toute enquête s’il était invité à le faire, selon des sources à Buckingham Palace.

Si besoin est, le prince Andrew serait prêt à coopérer avec le FBI dans l’affaire Epstein, ont indiqué au Daily Beast des sources à Buckingham Palace.

«Les membres de la famille royale coopéreront toujours avec la police de manière appropriée», ont notamment déclaré ces sources, citées par le site d’information.

Les déclarations de ces sources au sein du palais sous-entendent qu’en cas d’audition par le FBI le prince Andrew coopérera.

Implication rejetée

La couronne royale - Sputnik France
Le nom d’un fils d’Élisabeth II de nouveau évoqué dans des documents sur l’affaire Epstein
La déclaration a suivi le tollé général suscité par un communiqué de Buckingham Palace destiné à démentir l’implication du deuxième fils d’Élisabeth II dans l’affaire Epstein. Les accusations ont été faites notamment après la diffusion d'une vidéo qui le montrerait en 2010 au domicile du financier poursuivi pour viols sur mineures et trouvé mort en prison le 10 août à New York. 

Mis en cause par la presse britannique pour ses liens avec Jeffrey Epstein, le duc d’York a affirmé dans un communiqué n’avoir ni «vu» ni «soupçonné» des abus sexuels tout en reconnaissant son amitié avec le multimillionnaire. Il a rejeté toute implication dans les crimes en question et s’est déclaré «consterné » par les accusations d’abus sexuels.

Affaire Epstein

Jeffrey Epstein s’est suicidé le 10 août au Metropolitan Correctional Center de New York, alors qu’il était inculpé pour trafic et abus sexuels.

Jeffrey Epstein - Sputnik France
La mort volontaire d’Epstein en prison fait fleurir les théories du complot
Il est accusé d’avoir séduit et impliqué des dizaines de filles mineures dans des activités de prostitution. Selon les procureurs, entre 2002 et 2005, Epstein aurait eu des relations sexuelles avec des mineures qu'il aurait fait venir dans ses résidences à New York et en Floride. Il les aurait grassement payées, après quoi il aurait demandé à certaines victimes de recruter de nouvelles jeunes filles.

Plusieurs d’entre elles n’avaient pas 14 ans. Epstein n'a pas reconnu sa culpabilité. Il a été inculpé pour «trafic de mineurs à des fins d'exploitation sexuelle», encourant 40 ans de prison, et de complot en vue de se livrer à ce trafic, ce qui peut aller jusqu’à cinq ans d’emprisonnement.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала