Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une Australienne a frôlé la mort simplement parce qu’elle nettoyait ses oreilles avec des cotons-tiges

CC BY-SA 2.0 / Shai Barzilay / Oreille (image d'illustration)
Oreille (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
Une histoire qui s’est passée en Australie et qui a été relayée par le média That’s Life semble prouver qu’un danger pour notre santé émane de simples cotons-tiges.

Une Australienne a vécu une terrible mésaventure en ayant pour habitude de se nettoyer tous les soirs les oreilles avec des cotons-tiges. Un jour, elle s’est rendu compte qu’elle entendait de moins en moins bien d’une oreille.

«Je souffrais de perte auditive et d’un bruit exaspérant dans mon oreille gauche pendant des années. Maintenant, j'avais aussi mal aux oreilles», a-t-elle confié au journal.

Un traitement peu efficace

Craignant pour son ouïe, elle s’est rendue chez son médecin qui lui a rapidement annoncé qu’elle souffrait d’une infection au niveau de l’oreille. Mais après avoir eu un traitement à base d’antibiotiques, elle a compris que rien n’avait changé.

Pire, elle a constaté des traces de sang en se nettoyant les oreilles.

Elle a consulté alors un spécialiste ORL qui, après de nombreux tests, lui a appris qu’elle était atteinte de «surdité modérée à l'oreille gauche» à la suite d’une infection bactérienne lui ayant rongé une partie du crâne située derrière l’oreille.

Spider - Sputnik France
Elle se plaint d’avoir de l’eau dans l’oreille, les médecins trouvent une araignée vénéneuse
Hospitalisée d’urgence, elle a passé cinq heures sur la table d’opération.

«Les chirurgiens ont dû reconstruire mon conduit auditif et extraire le tissu touché au cours d'une intervention chirurgicale», a-t-elle raconté.

Les «coupables» de l’infection

L’infection était due à des fibres de coton qui, restées bloquées dans l’oreille, laissaient s’échapper des bactéries ayant attaqué l’os crânien.

«Si vous aviez attendu plus longtemps, vous seriez morte», a expliqué le chirurgien, selon la femme.

En fin d’article, elle dit mettre en garde tout le monde contre les dangers d'une utilisation abusive des cotons-tiges.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала