Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pourquoi ce Boeing 737 émirati se pose régulièrement en Israël?

CC BY-SA 4.0 / Bahnfrend / Aerial view of Ben Gurion Airport from flight LY542, operated by an El Al Boeing 737-800 fitted with winglets displaying the El Al logo, and approaching from Athens
Aerial view of Ben Gurion Airport from flight LY542, operated by an El Al Boeing 737-800 fitted with winglets displaying the El Al logo, and approaching from Athens - Sputnik France
S'abonner
Un Boeing 737 privé, appartenant à une filiale de Dubai World, semble assurer une liaison plus ou moins régulière entre Dubaï et Tel Aviv ces derniers mois. Le quotidien Haaretz avance ses suppositions quant à quoi peuvent être dus ces voyages.

Au moins six vols ont été effectués par un avion privé émirati reliant Dubaï et l'aéroport David-Ben-Gourion de Tel Aviv. Ces déplacements ont fait s’interroger le quotidien Haaretz, estimant qu’ils s’expliquaient par une amélioration dans les rapports entre les deux pays.

Il s’agit d’un Boeing 737 qui a réalisé plusieurs liaisons ces dernières semaines. À titre d’exemple, l’avion a atterri dimanche dernier, puis a pris la route du retour peu de temps après, est-il précisé.

L’appareil appartient à la société DP World, exploitant portuaire, qui est une filiale de Dubai World, elle-même contrôlée par le gouvernement de l'émirat de Dubaï, indique Le Point.

Possibles explications

Selon le quotidien israélien, les raisons derrière ces vols peuvent être diverses. L’une des plus simples peut provenir des besoins relevant de la santé lorsqu’un citoyen émirati préfère bénéficier des services médicaux en Israël. Ou encore il peut y avoir une motivation économique.

un avion - Sputnik France
La compagnie aérienne la plus «fiable» de l'été est russe, l'une des moins «fiables» est française
Tandis que l’entreprise DP World figure parmi les principaux organes de gestion des ports, l’un de ses partenaires est l’entreprise de transport maritime Zim, basée à Haïfa, en Israël. Pourrait-il s’agir d’une coopération renouvelée?, se demande Haaretz.

Tel Aviv et Dubaï n’entretiennent pas de rapports officiels, mais des relations informelles existent dans plusieurs domaines tels que l’économie, le militaire ou la politique, pointe le média israélien. Une normalisation dans les relations est d’autant plus possible, selon Haaretz, vu qu’un certain rapprochement a été enregistré entre Israël et les pays du Golfe lors de la conférence de Bahreïn, en juin.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала