Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Moscou espère que l’échange de prisonniers Russie-Ukraine ouvrira sur un sommet Normandie

© Sputnik . Natalia Seliverstova / Aller dans la banque de photosLe ministère russe des Affaires étrangères
Le ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
S'abonner
L’échange de 70 prisonniers qui a eu lieu ce samedi 7 septembre entre l’Ukraine et la Russie représente un pas vers l’application des accords de Minsk et la poursuite du travail dans le cadre du format Normandie, estime la diplomatie russe.

Le ministère russe des Affaires étrangères a commenté l’échange de prisonniers entre Moscou et Kiev qui s’est déroulé ce samedi 7 septembre.

Boeing 737  - Sputnik France
La Russie fait état d’un échange de prisonniers «historique» avec l’Ukraine - vidéo

«Nous considérons que la libération mutuelle et coordonnée des personnes détenues en Russie et en Ukraine est un signal positif qui doit être suivi par d’autres mesures importantes visant à faire sortir les relations russo-ukrainiennes de l’impasse de la situation actuelle ainsi qu’à contribuer à la réalisation des accords de Minsk. […] Nous espérons que ce pas créera des circonstances favorables pour un travail de fond dans le cadre du groupe de contact de Minsk et du format Normandie».

La diplomatie russe souligne que l’échange de prisonniers a été rendu possible grâce à la mise en œuvre des arrangements conclus entre les Président des deux pays.

«À la différence de ses prédécesseurs, la nouvelle administration de Volodymyr Zelensky a fait preuve d’une approche prudente et de la volonté de faire des compromis», lit-on dans le communiqué.

Oleg Sentsov - Sputnik France
Le cinéaste Oleg Sentsov parmi les Ukrainiens graciés par Poutine dans l'échange de prisonniers avec Kiev

Toujours selon les diplomates, «le rôle clé» en matière de normalisation de la situation en Ukraine appartient aux autorités ukrainiennes qui doivent renoncer à l’habitude d’accuser la Russie d’être responsable de tous les malheurs qui arrivent à leur pays:

«La rhétorique antirusse permanente ne rapproche pas le pays du règlements des problèmes intérieurs et économiques. La Russie, en tant que l’un des garants des accords de Minsk, confirme sa volonté de promouvoir des actions constructives qui visent à contribuer à un accord entre les parties du conflit intérieur en Ukraine».

Échange «historique» de prisonniers

Ce samedi 7 septembre, la Russie et l’Ukraine ont échangé 70 prisonniers. Les deux avions transportant les prisonniers ukrainiens et russes ont atterri respectivement à Kiev et Moscou dans le cadre de cet échange que la déléguée aux droits de l'Homme auprès du Kremlin Tatiana Moskalkova a qualifié d’«historique».

Emmanuel Macron à Biarritz - Sputnik France
Macron annonce la tenue d'un sommet au format Normandie en septembre

Parmi les Ukrainiens graciés par Vladimir Poutine dans l'échange de prisonniers figure notamment le cinéaste Oleg Sentsov. Côté ukrainien, le rédacteur en chef du portail RIA Novosti Ukraine, Kirill Vychinski, récemment libéré sous caution, a pu regagner la Russie.

Le Président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a quant à lui jugé possible une deuxième étape de l’échange.

Prochaine rencontre au format Normandie

Lors du sommet du G7 à Biarritz, Emmanuel Macron a annoncé, sans toutefois en préciser la date, qu'une entrevue réunissant les dirigeants ukrainien, russe, allemand et français aurait lieu en septembre. La chancelière allemande, Angela Merkel, a à son tour indiqué que la rencontre se tiendrait à Paris.

La visite de Vladimir Poutine en France - Sputnik France
Crise en Ukraine: «la solution n’est pas seulement sur les épaules de la Russie!»

Pour sa part, le Président Zelensky avait précédemment appelé à organiser une rencontre urgente des dirigeants du format Normandie avec la participation de Donald Trump et de l’ex-chef du gouvernement britannique, Theresa May.

Le Président russe avait indiqué en juillet qu’il serait possible d’envisager ce type d’entretien après la formation d’un nouveau gouvernement et la tenue d’élections législatives en Ukraine. En outre, il fallait attendre la réponse des autres pays concernés, a souligné M.Poutine.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала