Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un destroyer US défile près des îles de la mer de Chine méridionale malgré les tensions

S'abonner
En pleines tensions commerciales avec Pékin, le destroyer de la marine américaine USS Wayne E. Meyer est entré dans les eaux de la mer de Chine méridionale, territoire au cœur d’un litige entre plusieurs pays de la région.

Bien que les relations entre les deux puissances restent tendues sur plusieurs questions, notamment sur le commerce, les sanctions américaines contre l’armée chinoise et les relations de Washington avec Taïwan, le récent passage d’un navire de la marine américaine en mer de Chine méridionale a encore ajouté de l’huile sur le feu.

Le destroyer de la marine américaine USS Wayne E. Meyer a navigué près des îles Parcel dans la mer de Chine méridionale, une région revendiquée par Pékin, contestant ainsi ces revendications de terres sur une voie navigable très fréquentée.

Selon la porte-parole de l’US Navy, Reann Mommsen, le navire américain a rejeté de cette manière les «prétentions excessives de la Chine» sur les îles, revendiquées depuis longtemps par le Vietnam.

«La Chine a tenté de revendiquer plus d’eaux intérieures, d’eaux territoriales, de zone économique exclusive et de plateaux continentaux qu’elle n’en a le droit du point de vue du droit international», a déclaré Mme Mommsen.

Pékin n’a pas encore réagi au passage du destroyer américain, selon Reuters.

Litige autour des îles contestées

Depuis deux ans, la mer de Chine méridionale est le théâtre de nombreux incidents impliquant la marine américaine. Pékin a régulièrement protesté auprès de Washington suite aux passages de navires états-uniens. Ce nouvel incident intervient alors que les tensions économiques entre les deux géants sont à leur plus haut.

Apple Tim Cook - Sputnik France
Bloomberg qualifie le dirigeant d’Apple de «lobbyiste» informel de la Chine
La Chine, le Vietnam, les Philippines, Taïwan, l'Indonésie, la Malaisie et Brunei se disputent une vaste partie de la mer de Chine méridionale, riche en pétrole et en gaz.

Alors que plusieurs pays rejettent les revendications chinoises, Pékin, à son tour, accuse les Philippines et le Vietnam d'utiliser le soutien des États-Unis afin d'attiser les tensions régionales.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала