Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Attaques de drones: Riyad récupérera un tiers de sa production de pétrole d'ici 24h, selon le Wall Street Journal

© AP Photo / Hassan AmmarRiyad
Riyad - Sputnik France
S'abonner
À la suite des attaques de drones menées contre ses installations pétrolières ce samedi 14 septembre, l’Arabie saoudite se force à rétablir le niveau de sa production de pétrole au plus vite. Selon les dernières informations dont dispose le Wall Street Journal, le pays retrouvrera d’ici lundi un tiers de sa production.

L’Arabie saoudite a l'intention de retrouver d'ici lundi 16 septembre un tiers de la production du brut perdue dans l’attaque de drones contre ses infrastructures pétrolières, selon le Wall Street Journal, qui se réfère aux propos de responsables saoudiens.

Smoke is seen following a fire at Aramco facility in the eastern city of Abqaiq, Saudi Arabia, September 14, 2019. REUTERS/Stringer - Sputnik France
La production de pétrole de l'Arabie chute de moitié après l’attaque de drones

«Nous devrions être capables de récupérer deux millions de barils de pétrole... Demain», a déclaré un responsable.

Il a aussi tenu à souligner que la situation était pire que ce à quoi ils s’attendaient dans les premières heures suivant l'attaque.

«Mais nous essayons de nous assurer que le marché ne subisse aucune pénurie tant que nous ne serons pas de nouveau totalement opérationnels», a ajouté le fonctionnaire, cité par le Wall Street Journal.

Attaque de drones

Des drones des Houthis yéménites ont visé samedi 14 septembre deux installations stratégiques de la compagnie pétrolière Aramco, à plus d'un millier de kilomètres de Sanaa, la capitale du Yémen contrôlée depuis cinq ans par les Houthis.

Selon le ministre de l'Énergie, le prince Abdoulaziz ben Salmane, cité samedi par la Saudi Press Agency, 5,7 millions de barils par jour sont concernés par l'interruption partielle, soit près de la moitié de la production saoudienne, ou 5% du commerce quotidien mondial du pétrole.

Les États-Unis ont imputé les attaques à l'Iran, ce que la République islamique a nié, dénonçant des accusations «insensées».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала