Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des clichés satellite des sites attaqués par des drones en Arabie saoudite rendus publics – photos

© AP Photo / U.S. government/Digital Globe via APDes clichés satellite des sites attaqués par des drones en Arabie Saoudite
Des clichés satellite des sites attaqués par des drones en Arabie Saoudite - Sputnik France
S'abonner
Les clichés satellite des installations saoudiennes visés par une attaque de drones le 14 septembre ont été déclassifiés et rendus publics par l’administration de Donald Trump.

Après une attaque de drones contre les installations pétrolières saoudiennes, Associated Press a rendu publiques des images satellite des sites attaqués. Selon l’agence, les images ont été faites par les États-Unis le lendemain de l’attaque.

Sont visibles sur les clichés des marques noires: ce sont des endroits qui ont été touchés par des explosions. Ces images permettent de voir qu’au moins 17 tirs ont atteint leurs cibles.

Attaques de drones contre les gisements

Samedi 14 septembre, des drones des Houthis yéménites ont attaqué deux installations stratégiques de la compagnie pétrolière Aramco sur les gisements d'Abqaïq et Khurais, à plus d’un millier de kilomètres de Sanaa, la capitale du Yémen contrôlée depuis cinq ans par les Houthis.

L'interruption partielle a eu un impact évalué à 5,7 millions de barils par jour, soit près de la moitié de la production saoudienne, ou 5% du commerce quotidien mondial du pétrole, selon les autorités.

Raffinerie de pétrole - Sputnik France
Attaques de drones: qu’en est-il des livraisons de pétrole saoudien?

Les États-Unis ont imputé les attaques à l'Iran. La République islamique a rejeté ces accusations, dénonçant des accusations «insensées».

L’ouverture des marchés après l’attaque

Les prix de l’or noir ont augmenté en moyenne de 12 à 13% à l’ouverture des marchés lundi 16 septembre. Le baril de Brent était monté en séance de 19%, un record depuis presque 30 ans, depuis la guerre du Golfe en 1991. Il prend notamment 10,08% à 66,29 dollars le baril après avoir gagné jusqu'à 19,5%, du jamais vu depuis le 14 janvier 1991, à 71,95 dollars, indique Reuters.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала