Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Golfe: l'Iran a saisi un navire près d'un important couloir de navigation pour pétroliers

© AFP 2021 ATTA KENAREIranian soldiers take part in the "National Persian Gulf day" in the Strait of Hormuz, on April 30, 2019
Iranian soldiers take part in the National Persian Gulf day  in the Strait of Hormuz, on April 30, 2019 - Sputnik France
S'abonner
L’Iran a saisi un navire qui naviguait vers les Émirats arabes unis, l’accusant de contrebande de pétrole, annonce la télévision iranienne. L’arraisonnement a eu lieu près d'un important couloir de navigation pour pétroliers dans le golfe Persique.

Téhéran a saisi un navire soupçonné de contrebande de pétrole et arrêté son équipage de 11 membres près d'un important couloir de navigation pour pétroliers, aux abords du détroit d'Ormuz, a annoncé lundi 16 septembre une chaîne de télévision d'État iranienne sur son site.

Une patrouille navale des Gardiens de la révolution islamique (GRI) a intercepté le navire qui transportait 250.000 litres de fioul, selon cette chaîne de télévision, citant un responsable des GRI.

«Ce bateau naviguait de Bandar Lengueh vers les eaux des Émirats arabes unis avant d'être saisi 20 milles (32 kilomètres) à l'est de l'île de la Grande Tomb», a indiqué le brigadier général Ali Ozmayi, cité par l'AFP.

«Les 11 membres d'équipage du bateau ont été arrêtés», a-t-il ajouté, sans dire quand cela s'était produit et sans donner leur nationalité.

Tensions au Moyen-Orient

Incendie après l'attaque de drones dans une installation de Aramco  - Sputnik France
Téhéran répond à un sénateur US qui propose d’attaquer ses sites pétroliers
L'arraisonnement de ce bateau, deuxième de ce genre depuis le début du mois, survient dans un contexte de fortes tensions dans cette région cruciale pour l'approvisionnement mondial en pétrole.

Ces tensions sont liées à la décision américaine de dénoncer unilatéralement en mai 2018 l'accord international sur le nucléaire iranien conclu en juillet 2015. Elles se sont nettement intensifiées depuis mai, sur fond d'attaques d'origine inconnue contre des pétroliers transitant dans la région, et d’arraisonnements de navires par l'Iran.

Samedi 14 septembre, une attaque de drones revendiquée par les Houthis yéménites a visé deux installations de la compagnie pétrolière saoudienne Aramco, entraînant une hausse des prix du pétrole.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала