Harcelée sexuellement, une Marocaine tue son agresseur

Un homme est mort égorgé à l’arme blanche par une femme au Maroc. Selon le quotidien arabophone Assabah, cette employée d’une ferme a commis l’irréparable parce que la victime aurait tenté de l’agresser.

Une employée marocaine issue d’une exploitation agricole a tué un homme qui aurait tenté de l’agresser sexuellement à son domicile, dans la commune de Taddart, au nord-est du Maroc, a annoncé lundi 16 septembre le quotidien arabophone Assabah.

Maroc - Sputnik France
Violée par son beau-frère, une Marocaine se serait suicidée en direct sur WhatsApp
Selon les dires de la victime, citée par le média, l’agresseur a profité de l’absence des employeurs de l’employée agricole pour la violer. Il aurait commencé à la harceler au moment où elle s’est arrêtée devant un cours d’eau pour faire boire son troupeau de bétail.

Pour se sauver, elle a fui vers la maison de son employeur, poursuivie par l’agresseur. Comme l’indique Assabah, elle a saisi une arme blanche et lui a porté un coup fatal au niveau du cou.

Selon les derniers éléments de l’enquête diligentée par la Gendarmerie royale, le suspect et la victime n’entretenaient pas de relation extraconjugale.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала