Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La tenue du sommet au format Normandie est-elle sur le point d’échouer?

S'abonner
Le prochain sommet de paix quadripartite sur l’Ukraine avec la participation de la Russie, de la France et de l'Allemagne serait menacé en raison du refus de la délégation ukrainienne de signer la formule Steinmeier relative au statut du Donbass qui pourrait servir de feuille de route pour les accords de Minsk.

La délégation ukrainienne se serait opposée à l’implémentation de la formule Steinmeier relative au statut du Donbass, mettant en péril la tenue du sommet au format Normandie sur l’Ukraine, relatent des médias russes citant des sources informées.

Ce sommet, le premier depuis trois ans, devrait réunir dans les prochaines semaines à Paris les Présidents russe, ukrainien et français ainsi que la chancelière allemande afin de faire avancer le processus de paix dans l'est de l'Ukraine, en proie à un conflit armé depuis cinq ans.

«Kiev cherche à esquiver le fait même de la mise en accord de la formule Steinmeier», a indiqué à Sputnik une source présente aux négociations de Minsk sur l’Ukraine.

Un échange de prisonniers entre l'Ukraine et les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, décembre 2017 - Sputnik France
Les républiques du Donbass appellent Kiev à échanger d’urgence tous les prisonniers
Prié de commenter ces informations, le Kremlin est resté évasif, indiquant seulement que les «discussions sont en cours».

La formule Steinmeier, nommée ainsi en référence à l’ancien chef de la diplomatie allemande qui participait à son élaboration, encadre la mise en place d’une loi sur l’organisation de l'autonomie communale dans certains districts des régions de Donetsk et de Lougansk à titre provisoire le jour des élections et à titre permanent après la publication du rapport de l'OSCE sur les résultats du scrutin.

L'objectif de ladite formule est de contribuer à l'instauration de la paix dans le Donbass et à la normalisation des relations diplomatiques entre Kiev et le Donbass.

Les autorités de Kiev ont lancé en avril 2014 une opération militaire contre les Républiques populaires autoproclamées de Donetsk (DNR) et de Lougansk (LNR) qui avaient proclamé leur indépendance suite au coup d'État de février 2014 en Ukraine.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала