Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Il y a apparemment beaucoup plus de secrets à garder»: Pamela Anderson sur l’emprisonnement d’Assange

© Sputnik . Alexei Drouzhinine  / Aller dans la banque de photosPamela Anderson
Pamela Anderson - Sputnik France
S'abonner
Pour Pamela Anderson, le fondateur de WikiLeaks, qui est un «gars fantastique», devrait être «libéré» de sa prison de Belmarsh, à Londres, a-t-elle estimé en direct depuis Vancouver pour l’émission Good Morning Britain. Selon elle, Assange a été incarcéré «parce qu’il y a apparemment beaucoup plus de secrets à garder».

En direct depuis Vancouver pour l’émission Good Morning Britain, Pamela Anderson s’est prononcée sur l’emprisonnement de Julian Assange.

Pamela Anderson - Sputnik France
Pamela Anderson s’adresse publiquement à Justin Trudeau pour protéger Assange
Le fondateur de WikiLeaks «est une bonne personne qui s’est consacrée à raconter la vérité au public, ce que nous méritons de savoir, dévoilant des crimes de guerre […]. Il est en prison parce qu’il y a apparemment beaucoup plus de secrets à garder. C’est un gars fantastique», a plaidé la star. Et d’ajouter:

«Il devrait être libéré, pour commencer. C’est un Australien au Royaume-Uni attendant une extradition vers les États-Unis.»

Pamela Anderson a en outre commenté les conditions d’emprisonnement de Julian Assange à Belmarsh.

«Ce n’est pas l’endroit où tu veux laisser ton cher ami, et je m’inquiète beaucoup pour Julian. Je pense qu’il a été torturé psychologiquement.»

​Incarcéré depuis plusieurs mois

L’Australien Julian Assange, 48 ans, a été incarcéré à la prison de haute sécurité de Belmarsh, à Londres, depuis son arrestation le 11 avril à l'ambassade d'Équateur. Il avait passé sept ans dans cette mission diplomatique par crainte d’être extradé vers les États-Unis où il risque 175 ans de prison pour diffusion d’informations secrètes. En mai, M.Assange a été condamné à près d'un an de prison par la justice britannique pour violation des termes de sa liberté conditionnelle.

Pamela Anderson, qui avait par le passé rendu visite à Assange à l'ambassade d'Équateur à Londres et lui a rendu visite en prison, est connue pour le soutien qu'elle apporte au lanceur d'alerte.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала