Un Boeing de la Seconde Guerre mondiale s’écrase aux États-Unis - photos

© AP Photo / Sue OgrockiUn Boeing B-17 de la Seconde guerre mondiale
Un Boeing B-17 de la Seconde guerre mondiale - Sputnik France
Au moins cinq personnes sont mortes dans l'accident à l'aéroport international Bradley, aux États-Unis, où un Boeing B-17 datant de la Seconde Guerre mondiale et appartenant à la Collings Foundation, a percuté un hangar lors de son atterrissage. Le crash a provoqué un incendie et la fermeture de l’aéroport.

Un avion datant de la Seconde Guerre mondiale et appartenant à la fondation éducative privée Collings Foundation, s’est écrasé ce mercredi 2 octobre à l'aéroport international Bradley, aux États-Unis. L’aéroport a confirmé sur son compte Twitter qu'un incendie s’était déclaré suite à l'accident, ce qui a provoqué la fermeture de la structure.

Selon les images postées sur les réseaux sociaux, une fumée noire s'élève depuis l’endroit de la catastrophe.

Selon le journal Hartford Courant, l’appareil a connu des difficultés lors de son atterrissage et hors de contrôle, il a percuté le hangar. Avec pour résultat des victimes à déplorer, mais leur nombre n’est pas encore établi.

Les pompiers sont présents sur les lieux afin de prodiguer les premiers secours aussi bien que de combattre l’incendie, selon les médias locaux. En outre, au moins trois personnes ont été transporté à l’hôpital, l'un par hélicoptère et deux autres en ambulance, relate NBC Connecticut.

Les médias locaux précisent qu’à bord d’un avion se trouvaient dix passagers et trois membres d’équipage. Les autorités citées par la presse indiquent qu’au moins cinq personnes ont été tuées lors de l’accident. En outre, une personne au sol a été blessée, d’après la même source.

Le Boeing B-17 Flying Fortress est l'un des bombardiers américains de la Seconde Guerre mondiale.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала