Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ankara convoque le chargé d’affaires américain pour un «J’aime» de l’ambassade sur Twitter

© Sputnik . Anton Denissov / Aller dans la banque de photosAnkara
Ankara - Sputnik France
S'abonner
Le ministère turc des Affaires étrangères a annoncé avoir convoqué le chargé d’affaires des États-Unis à Ankara après que l’ambassade américaine a mis un «J’aime» sur Twitter.

Le chargé d’affaires des États-Unis à Ankara a été convoqué au ministère turc des Affaires étrangères pour commenter les récentes actions de l’ambassade américaine sur Twitter, a appris Sputnik d’une source au sein du ministère.

«Il a été prié d’expliquer le message publié hier par l’ambassade sur les réseaux sociaux», a précisé l’interlocuteur de l’agence.

Un message controversé

L’ambassade des États-Unis à Ankara a mis samedi 5 octobre un «J’aime» sous une publication sur Twitter évoquant l’état de santé fragile du Devlet Bahceli, chef du Parti turc d'action nationaliste (MHP).

Le MHP forme une alliance politique avec le Parti de la justice et du développement (AKP) du Président Recep Tayyip Erdogan.

L’administration du Président et l’AKP ont déjà critiqué la réaction de l’ambassade américaine à ce message.

«L’ambassade des États-Unis n’a pas le droit de s’ingérer dans les affaires intérieures de la Turquie. Le département d’État doit enquêter sur cet incident et punir les coupables», a indiqué sur Twitter le directeur de la communication de la présidence turque, Fahrettin Altun.

​«Cela montre que certains membres de l’ambassade cherchent à porter préjudice aux relations entre les deux pays», a indiqué le service de presse de l’AKP.

​Le Parti d'action nationaliste a, quant à lui, estimé que le message sur l’état de santé de leur dirigeant avait été publié par une personne liée au «groupe terroriste güleniste FETÖ» qu’Ankara accuse de l’organisation du coup d’État avorté de juillet 2016.

Selon le parti, les jours de M.Bahceli ne sont pas en danger et il devrait reprendre ses fonctions dans quelques semaines.

La mission diplomatique a présenté dimanche ses excuses pour l’incident, le qualifiant d’erreur.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала