L’ex-chef de la diplomatie espagnole évoque l’évolution des rôles de la Russie et des USA

© Sputnik . Vladimir Vyatkin / Aller dans la banque de photosLe Kremlin de Moscou et le drapeau russe
Le Kremlin de Moscou et le drapeau russe - Sputnik France
Les événements survenus dans le monde au cours de ces derniers mois témoignent de la transformation des rôles de la Russie et des États-Unis, selon l’ancienne ministre espagnole des Affaires étrangères Ana Palacio.

Moscou n’est plus un élément déstabilisant dans les relations internationales et le rôle de Washington quant à son leadership mondial s’amenuise, a écrit l’ancienne ministre espagnole des Affaires étrangères, Ana Palacio, dans les colonnes du média Project Syndicate.

Selon elle, ces derniers mois ont fait ressortir la volatilité qui pèse sur l’ordre international. Dans ce contexte, «les trois acteurs majeurs, l’Europe, la Russie et les États-Unis, sont en train de transformer leurs rôles mondiaux».

Union européenne  - Sputnik France
De quel côté seraient les Européens en cas de conflit entre la Russie et les USA? Des réponses hétérogènes
Ainsi, la Russie a cessé d’être un facteur déstabilisant et est désormais considérée comme un «stratège». Par contre, «les États-Unis vont dans la direction opposée».

Mme Palacio cite en exemple du rôle croissant de la Russie la situation ayant suivi l’attaque contre les sites pétroliers saoudiens. Donald Trump a proféré des menaces belliqueuses et a introduit de nouvelles sanctions, tandis que la Russie a fait office de «garante de la stabilité régionale».

En ce qui concerne l’Europe, l’ancienne ministre l’a qualifiée de «coordinatrice global» jouant un rôle important, notamment dans le règlement du conflit en Ukraine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала