Il frappe un conducteur jugé trop lent qui s’avère être un policier de la BAC en service à Toulouse

© AFP 2022 VALERY HACHEPolice
Police - Sputnik France
Un jeune conducteur s’est énervé contre un véhicule devant lui qui n’allait pas assez vite à son goût, allant jusqu’à donner deux coups de poing à l’un des occupants de la voiture qui s’était arrêtée après un dos d'âne. Sans savoir qu’il agressait un policier de la brigade anticriminalité en service.

L’affaire s’est déroulée mardi 8 octobre dans le quartier des Minimes à Toulouse. Un jeune conducteur s’est retrouvé derrière un véhicule qui circulait trop lentement à son goût. Surexcité, il a alors commencé à hurler tout en klaxonnant, se collant au pare-chocs de la voiture devant lui, indique 20 Minutes.

Une voiture de police - Sputnik France
Deux individus rouent de coups «gratuitement» un homme en pleine rue à Toulouse
Cependant, lorsque cette dernière s’est immobilisée après un dos d'âne, il est sorti et a asséné à l'un des occupants deux coups de poing. L’agresseur a pourtant vite compris qu’il se trouvait face à un policier de la brigade anticriminalité (BAC) en service, qui était avec ses collègues dans une voiture banalisée.

Le conducteur, âgé de 27 ans et connu des services de police, a été placé en garde à vue et a été jugé en comparution immédiate jeudi 10 octobre devant le tribunal correctionnel de Toulouse.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала