L'avocat parisien jugé pour avoir poignardé à mort l'amant de sa compagne écope de 18 ans de prison

© AFP 2022 JACQUES DEMARTHONCour d'assises de Paris
Cour d'assises de Paris - Sputnik France
Un ancien avocat parisien qui avait tué d'un coup de couteau le jeune amant de sa compagne dans la nuit du 4 au 5 janvier 2017 a été jugé le 11 octobre par la cour d'assises de Paris. Il a été condamné à une peine de 18 ans d’emprisonnement.

Vendredi 11 octobre, l’ancien avocat Charles Sievers, 34 ans, issu d’une «famille aimante» et chrétienne, a été condamné à une peine de 18 ans d’emprisonnement par la cour d'assises de Paris.

Il était jugé pour avoir tué d'un coup de couteau le jeune amant de Paolina, sa compagne, alors âgée de 26 ans, dans la nuit du 4 au 5 janvier 2017 dans le 2e arrondissement de Paris.

Le drame s’est déroulé à 00h45, dans l'appartement du couple situé rue Rameau, lorsque Charles Sievers est revenu sans prévenir sa compagne. Il devait en effet dormir ce soir-là chez sa tante mais a changé d’avis au dernier moment pour lui faire une surprise, comme le rappelle le Parisien.

Arrivé chez lui, il a vu un inconnu avec elle dans son lit. Il s’est alors emparé d’un couteau sur le présentoir pour ensuite sauter sur l’amant et lui enfoncer la lame dans le thorax.

Paolina a ensuite témoigné: «Il m’a dit avec naturel et calme, presque pédagogique: "C’est un crime passionnel, ça se défend très bien au tribunal"».

Policier marocain à Casablanca - Sputnik France
Un serveur marocain tué à coups de couteau pour 50 centimes d’euro
Sorti, il a appelé lui-même la police, se constituant immédiatement prisonnier.

La victime de 22 ans, François Inizian, un jeune originaire de Landerneau (Finistère), était un étudiant brillant, normalien, chercheur. Charles et François ne se connaissaient pas, ne s'étaient jamais vus. «Il était là au mauvais endroit au mauvais moment », ne sachant de plus pas que Paolina était en couple, a résumé un proche ami.

Selon le Parisien, Charles Sievers a accueilli le verdict sans montrer aucune émotion. «Je ne sais pas s'il fera appel, a lâché son avocat.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала