Les conséquences néfastes du travail au bureau expliquées par des médecins

Le travail au bureau a des conséquences néfastes sur la santé, dont les plus graves sont le névrotisme, l'anxiété et le syndrome de stress neuro-émotionnel, ont annoncé des médecins russes.

Le travail au bureau affecte négativement le corps, provoquant syndrome de surmenage neuro-émotionnel, anxiété et névrotisme, annoncent des médecins de l’Institut de recherche de la médecine du travail à Moscou.

Selon eux, les principaux effets néfastes du travail au bureau incluent un stress constant, des exigences élevées, un faible soutien social, le manque de gratifications et d’exercice. Des horaires irréguliers et des conditions de travail peu satisfaisantes ne sont pas non plus bénéfiques pour la santé.

«La principale raison de la situation actuelle est la détérioration de la qualité de l'air dans les bureaux, principalement due à une ventilation mal organisée et à un échange d'air insuffisant», ont déclaré à RT des représentants de l'Institut.

Marche lente (image d'illustration) - Sputnik France
Le danger de la marche lente expliqué par des chercheurs
Le stress et autres conséquences néfastes conduisent souvent à des problèmes touchant au système nerveux et cardiovasculaire. L’apparition de maladies gynécologiques chez les femmes et l’altération de la santé génésique chez les hommes sont parmi les conséquences les plus dangereuses du surmenage et de l’anxiété sur le lieu de travail.

Les médecins soulignent que tous ceux qui travaillent au bureau devraient faire un peu d’exercice toutes les heures pendant 15 minutes.

«Nous devons faire des exercices physiques, charger les muscles de manière à éviter toute inactivité physique. Ces petites mesures aideront à maintenir un bon style de vie. De plus, pendant les pauses et les plages de repos, vous devez absolument boire de l'eau ou du thé. Cela déchargera les reins, restaurera les vaisseaux sanguins», a ajouté l’Institut de recherche.

Les personnes constamment stressées doivent prendre des vitamines D, E et du magnésium B6 qui contribueront à augmenter la résistance au stress.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала